• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

P.O : un cheval sauvé de la noyade par les pompiers

Tractopelle et sangles pour aider le SDIS 66 à extraire le cheval de l'eau à Saint-Hippolyte. / © N.G. SDIS 66
Tractopelle et sangles pour aider le SDIS 66 à extraire le cheval de l'eau à Saint-Hippolyte. / © N.G. SDIS 66

Les pompiers des Pyrénées-Orientales ont sauvé un cheval coincé dans une agouille, lundi à Saint-Hippolyte. Il a fallu trois heures d'efforts pour extirper l'équidé du canal d'irrigation.

Par Sylvie Bonnet

L'image est spectaculaire mais hélas pas exceptionnelle. C'est la deuxième fois cette année, et la quatrième en deux ans que les pompiers des Pyrénées-Orientales interviennent pour sauver des chevaux enlisés à Saint-Hippolyte.
Le cheval sauvé par les pompiers était enlisé jusqu'aux épaules dans l'agouille. / © N.G. SDIS 66
Le cheval sauvé par les pompiers était enlisé jusqu'aux épaules dans l'agouille. / © N.G. SDIS 66
Le piège de l'eau cachée

A chaque fois, ce sont des agouilles, ces petits canaux d'irrigation parfois dissimulés par les roseaux, qui piègent les chevaux. Le niveau d'eau n'est pas forcément très haut mais les fonds sont vaseux et glissants. Et chaque fois, ce sont les services départementaux d'incendie et de secours qui jouent les sauveurs.  
Hier lundi, Il a fallu près de trois heures d'efforts et un tracto-pelle aux pompiers pour extirper le cheval de ce mauvais pas. 

Un accident récurrent

Début novembre, un autre cheval avait connu la même mésaventure à Saint-Hippolyte où le SDIS était intervenu. L'an dernier, au mois d'août, c'est une jument qui attendait un petit qui s'est retrouvée piégée dans une agouille et en 2013, il a fallu plus de deux heures pour secourir un autre cheval enlisé dans la vase, toujours à Saint-Hippolyte. 
Le cheval extirpé de l'agouille à l'aide du tracto pelle a finalement retrouvé la terre ferme. / © N.G.SDIS 66
Le cheval extirpé de l'agouille à l'aide du tracto pelle a finalement retrouvé la terre ferme. / © N.G.SDIS 66








Sur le même sujet

Les “gilets jaunes” d’Alès ont de nouveau investi la rocade

Les + Lus