Cet article date de plus de 8 ans

Près d'une tonne de cannabis laissée à l'abandon sur une aire de repos des Pyrénées-Orientales

La police aux frontières (PAF) a mis la main, le 15 février, sur près d'une tonne de résine de cannabis abandonnée sur une aire de repos de l'autoroute A.9, dans les Pyrénées-Orientales, a-t-on appris samedi de source proche de l'enquête.

Les 32 ballots de drogue ont été retrouvés le 15 février à proximité d'une grosse cylindrée elle-même abandonnée sur l'aire, portières ouvertes.

Tout est parti du comportement suspect d'un premier véhicule, qui, peu de temps auparavant, avait tenté de frauder le péage du Boulou, près de la frontière franco-espagnole.
Les deux passagers avaient refusé d'être contrôlés par la police et fait demi-tour, empruntant l'autoroute à contre-sens sur une courte distance avant d'en sortir et de prendre la fuite à pied.
Or, les deux hommes venaient déjà de se signaler en refusant  d'obtempérer lors d'un premier contrôle à proximité de l'aire de repos de Pia, conduisant la PAF à fouiller les lieux et à découvrir la drogue.

La police judiciaire de Perpignan, chargée de l'enquête, recherche toujours les fuyards.

Le 10 février, les douaniers des Pyrénées-Orientales avaient saisi au Boulou près de sept tonnes de résine de cannabis dans un poids-lourd à destination des Pays-Bas, l'une des dix plus grosses prises du genre opérées en France depuis février 1999, quand 23 tonnes et demie avaient été retrouvées dans un chalutier à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers routes