Pyrénées-Orientales : à partir du 1er mars, le train jaune coupé pour travaux sur le bas de la ligne

De nouvelles perturbations sont à prévoir pendant deux mois : cette fois, la circulation du "canari" est interrompue entre Villefranche-de-Conflent et Font-Romeu. Le chantier doit durer deux mois environ.

Le train jaune des Pyrénées parcourt 62 kilomètres entre Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol.
Le train jaune des Pyrénées parcourt 62 kilomètres entre Villefranche-de-Conflent et Latour-de-Carol. © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/Clementz Michel

À partir de ce lundi 1er mars, la circulation du train jaune est interrompue entre les gares de Villefrance-Vernet-les-Bains et Font-Romeu Odeillo Via. Des cars de substition sont mis en place entre ces arrêts. Il est toujours possible d'emprunter le reste de la ligne jusqu'à Latour-de-Carol. 

La SNCF a en effet programmé des opérations de maintenance et de modernisation de la voie, de l'alimentation électrique et des ouvrages d'art. Elles sont prévues pour durer jusqu'au vendredi 7 mai. 

Ces dernières années, les interruptions pour travaux sont fréquentes sur cette ligne de montagne à voie unique - en particulier au printemps, période plus creuse d'un point de vue touristique que la SNCF met à profit pour réaliser ses chantiers. Entre 2016 et 2022, 26,5 millions d'euros auront été investis, dont plus de 90% proviennent d'un financement de la région. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trains régionaux économie transports