Vallée du Tech: le difficile partage de l'eau

En période estivale, les prélèvements d'eau dans le Tech pourraient baisser de 40% à terme
En période estivale, les prélèvements d'eau dans le Tech pourraient baisser de 40% à terme

Dans la vallée du Tech (Pyrénées-Orientales), l'Agence de l'eau souhaite voir baisser de 40% les prélèvements de l'eau de la rivière en été. Irréalisable sans mettre en danger l'agriculture, selon les exploitants. Ils planchent sur des solutions alternatives pour préserver la ressource.

Par Valérie Luxey

L'Agence de l'eau est catégorique: si l'on ne fait rien, la ressource en eau que représente la rivière Tech (Pyrénées-Orientales), est menacée. Menacée par les différents usagers qui y puisent pour satisfaire leurs besoins. Une affirmation basée sur les études commandées par l'Etat sur la situation de la ressource en eau de l'ensemble du bassin versant.

Concilier environnement et économie

L'Agence préconise donc à terme une diminution de 40% des prélèvements en période estivale. Un objectif incompatible, selon les exploitants du canton, avec le maintien d'une agriculture économiquement viable.

Optimiser les usages de l'eau d'ici 2015

La chambre d'agriculture a donc décidé de se mobiliser pour proposer des alternatives. Elle imagine déjà de stocker l'eau en hiver pour pouvoir l'utiliser en été.
Des solutions qui devront être discutées entre tous les partenaires. Un plan de gestion concertée doit être présenté fin 2014, l'Agence de l'eau finançant à hauteur de 80% les travaux qui seront retenus. Objectif: optimiser les usages de l'eau du Tech d'ici 2015.

Vallée du Tech: le difficile partage des eaux
Les agriculteurs de la Vallée du Tech sont vent debout contre l'Agence de l'eau qui préconise de baisser à terme de 40% les prélèvements d'eau dans le Tech. Il s'agit de préserver la ressource. Des contre propositions sont à l'étude.

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus