• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rendez-vous dimanche aux arènes

Lionel Rouff "Morenito de Nîmes". Ultime paseo de lumières ce 18 octobre à Vergèze / © JJ
Lionel Rouff "Morenito de Nîmes". Ultime paseo de lumières ce 18 octobre à Vergèze / © JJ

Ce 18 octobre se présente comme un dimanche spécialement taurin. Au programme, le matin, Signes du toro à la télé, évidemment.
Et le soir, corrida à Vergèze ou festival à Béziers, on a le choix !

Par Joël Jacobi

Au programme du festival organisé dans le cadre de la « Trente-troisième journée taurine de Béziers », des novillos venus de ganaderías françaises pour El Capea, David Galán, Julio Benítez « El Cordobés », Alejandro Esplá, Thomas Cerqueira et Cayetano Ortiz.
Un cartel très original puisque il réunit les deux « seconds toreros biterrois » et quatre toreros espagnols fils de figures. Capea senior, Antonio José Galán, Manuel Benítez « El Cordobés » et Luis Francisco Esplá ont, chacun à sa manière, marqué leur époque. Pour leurs fils, la partie s'annonce nettement plus compliquée !
Le festival de Béziers est pour eux une chance de se faire enfin un prénom.

À Vergèze, la corrida de la feria du Rhôny avait été programmée le 19 avril dernier. L'inclémence du ciel en avait décidé autrement. On va donc enfin voir les toros de Prieto de la Cal, qui se font de plus en plus rares en France. Mais il auront 6 mois de plus !
En face, Morenito de Nîmes fera son dernier paseo en habit de lumières, 18 ans après ses débuts de matador aux Saintes Maries de la Mer. À ses côtés Francisco Javier Sánchez Vara, un habitué des toros impossibles, et Javier Cortés, torero managé par Tomás Camppuzano et Stéphane Fernández Meca.

Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus