Les restos du Coeur nîmois recherchent des bénévoles

Préparateurs, caristes ou techniciens. Les restos du coeur de Nîmes font appel à toutes les bonnes volontés. L'association humanitaire manque en effet de bras pour faire tourner l'entrepôt nîmois qui fournit en denrées tous les restos du coeur du Gard.

Il ne s'agit pas de cuisiner ou de distribuer les repas. Les restos du coeur du Gard recherchent des bénévoles en amont, pour travailler dans l'entrepôt central à ranger, stocker et manipuler des tonnes de nourriture qui transitent chaque semaine.  

Un bénévolat saisonnier fondamental

C'est de janvier à mars que les Restos du Coeur, dans le Gard comme ailleurs, tournent à plein régime. L'entrepôt central de Nîmes joue un rôle essentiel. Il doit en effet fournir les 16 centres de distribution répartis dans tout le département. Et pour cela il faut stocker et déstocker en permanence les denrées obtenues grâce à la solidarité. D'où l'importance des bénévoles chargés de faire tourner l'entrepôt.  

Une formation "sur le tas" pour les volontaires

Caristes, techniciens ou préparateurs, ce sont la plupart du temps des retraités qui donnent de leur temps pour faire fonctionner l'entrepôt. Pour beaucoup d'entre eux, il a fallu se recycler, apprendre à conduire des élevateurs et gérer les stocks. Une formation que les Restos du coeur apportent bien volontiers à leurs nouveaux membres en échange de leur disponibilité.

Si vous avez envie d'aider les Restos du Coeur gardois, même sans compétence particulière au départ, n'hésitez pas à les contacter. L'association a distribué plus d'un million de repas dans le Gard l'an dernier aux plus démunis.
Daniel De Barros et Eric Mangani ont rencontré les bénévoles nîmois. ©F3 Pays gardois