Rugby : des joueurs d'Occitanie parmi les rugbymen épinglés par la LNR pour paris illicites

Des joueurs de Carcassonne auraient été sanctionnés par la LNR pour des paris illicites / © F3 LR
Des joueurs de Carcassonne auraient été sanctionnés par la LNR pour des paris illicites / © F3 LR

La Ligue Nationale de Rugby a annoncé avoir pris des sanctions à l'encontre de treize joueurs de clubs de rugby professionnels, coupables d'avoir commis des infractions concernant la réglementationsur les paris sportifs. Des joueurs de Béziers, Carcassonne, Castres et Colomiers sont concernés.
 

Par Josette Sanna

La Ligue Nationale de Rugby a annoncé jeudi dans un communiqué avoir pris des sanctions à l'encontre de treize joueurs de clubs de rugby professionnels, coupables d'avoir commis des infractions concernant la réglementation sur les paris sportifs.  

Il s'agit de rugbymen sanctionnés pour "non-respect des obligations relatives aux paris sportifs" d'après la LNR et appartenant à des clubs du Top 14, Clermont, Lyon,Toulon et Castres ainsi qu'à des clubs de pro D2, Nevers, Montauban, Béziers, Carcassonne et Colomiers. 

Les sanctions décidées par la commission de discipline et des règlements de la LNR vont de suspensions d'une durée de 4 semaines assorties d'amendes de 1500 à1000 euros, le plus souvent accompagnées d'une part de sursis, à de simples blâmes.

Blâmes, suspension et amendes

Parmi les joueurs sactionnés, il y a Pierre Caillet(AS Béziers Hérault), sanctionné d'un blâme et 1500 euros d'amende dont 750 euros assortis du sursis.
Jérôme Brunemer (US Carcassonnaise), sanctionné de 4 semaines de suspension et 1500 euros d'amende dont 750 euros assortis du sursis. Jérôme BRUNEMER sera requalifié à compter du lundi 11 novembre 2019.
Alexis Luez (US Carcassonnaise), sanctionné d'un blâme et 1000 euros d'amende assortis du sursis.
Anthony Derramond (US Montalbanaise), sanctionné d'un blâme et 1000 euros d'amende assortis du sursis
Pierre Tatre (Castres Olympique), sanctionné d'un blâme et 1000 euros d'amende assortis du sursis. 
Xavier Floureuses (Colomiers Rugby), sanctionné d'un blâme et 500 euros d'amende assortis du sursis.
La LNR précise que ces décisions sont susceptibles d'appel devant la Commission d'appel de la FFR, dans un délai de sept jours.
    

Sur le même sujet

Les + Lus