• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sécheresse : comment limiter sa consommation d'eau ?

Photo d'illustration / © BEP/LA VOIX DU NORD
Photo d'illustration / © BEP/LA VOIX DU NORD

Ne pas laisser couler l'eau pendant le lavage des mains ou des dents, prendre une douche plutôt qu'un bain... Alors que plusieurs départements de la région Occitanie sont touchés par la sécheresse, quels sont les gestes du quotidien qui permettent de réduire notre consommation d'eau ? 

Par Adélaïde Tenaglia

La canicule n'est pas étrangère au phénomène, plusieurs départements de la région Occitanie sont touchés par la sécheresse. Certaines parties du Lot, du Gers et de l'Aveyron sont même considérées en situation de "crise". Conséquences : particuliers et professionnels ne sont censés utiliser l'eau que pour les besoins vitaux. 

Mais pas besoin d'attendre que la situation soit aussi sérieuse pour limiter sa consommation. Les particuliers peuvent, au quotidien, faire des petits gestes pour restreindre leur consommation d'eau, dans la salle de bain, dans la cuisine, ou bien au jardin. 
 
 
  • Dans la salle de bain
Non, il n'est pas question d'arrêter de vous laver. Mais il est vrai que la salle de bain est la pièce dans laquelle nous consommons le plus d'eau et il est possible de faire quelques efforts. 

D'abord et on connaît la rengaine, il faut privilégier les douches aux bains. "On divise par plus de deux notre consommation d'eau de cette manière", explique Guillaume Choisy, directeur général de l'agence de l'eau Adour-Garonne. Selon l'agence, un bain consommerait 150 à 200 litres d'eau, contre 50 à 80 litres pour une douche. 

D'autres petits gestes peuvent aider à limiter notre consommation en eau. Ne pas laisser la laisser couler pendant que l'on se savonne, ou que l'on se lave les dents, par exemple. Pour limiter le temps que l'on passe sous la douche, il est aussi possible de se chronométrer. Passer de 15 à 10 minutes ne représente pas un effort insurmontable et permet d'économiser plusieurs litres.

Mais certains aménagements peuvent aussi nous aider. Les robinets mitigeurs par exemple, qui permettent de trouver plus rapidement la température qui nous convient, et donc de ne pas laisser l'eau couler trop longtemps. Il est possible également d'installer sur les robinets des réducteurs de pression, ou des aérateurs, qui permettent d'ajouter un peu d'air à l'eau, et donc d'en consommer moins.
  • Dans la cuisine
Le lave-vaiselle consomme moins d'eau qu'une vaisselle à la main... A condition qu'il soit plein. En plein été, pour laver son linge ou sa vaisselle, mieux vaut attendre que les machines soient pleines, pour ne pas gaspiller d'eau. 

Autre astuce : laver ses légumes au dessus d'un bac ou d'une bassine. Cette eau récupérée pourra servir à arroser les plantes, par exemple. De petits gestes qui peuvent avoir un réel impact, selon Guillaume Choisy. Une famille qui essaie d'avoir une consommation d'eau raisonnée utilise environ 95 m3 d'eau par an, contre 155 m3 pour une famille lambda.
 
 
  • Dans le jardin
Dans les zones très touchées par la sécheresse, il est demandé de ne pas remplir sa piscine, ni de nettoyer sa voiture. Il vaut mieux, également, éviter d'arroser son jardin, au moins entre 10h et 18h. La chaleur ferait évaporer l'eau trop rapidement, et les bénéfices de l'arrosage seraient perdus. 

Pour garder les plantes au frais, et donc limiter l'arrosage, une solution est de pailler le sol de votre jardin. Le paillage peut se constituer de différents éléments organiques : copeaux de bois, tontes de gazon séchées, feuilles mortes, foin, paille... Cela permet de préserver l'humidité de l'arrosage ou de la rosée du matin, et de protéger la terre des rayons du soleil. 

Selon l'Agence de l'eau Adour-Garonne, la consommation des particuliers représente un tiers de la consommation d'eau de la région Occitanie, soit 750 millions de m3 par an, sur les 2.4 milliards de m3 qu'utilise la région chaque année. Une dépense qui est restée constante, ces dernières années, alors que la région a gagné plus d'un million d'habitants. Un signe évident, selon Guillaume Choisy, que les petits gestes du quotidien payent.
 

Sur le même sujet

Gard : un incendie menace des habitations à Générac, 100 hectares brûlés

Les + Lus