• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sète/Maroc: des passagers mécontents ont bloqué un ferry

La compagnie italienne GNV assure les liaisons régulières entre Sète et le Maroc
La compagnie italienne GNV assure les liaisons régulières entre Sète et le Maroc

Un ferry de la compagnie GNV est resté bloqué ce mardi 26 mars dans le port de Sète. Une vingtaine de véhicules empêchent son départ pour le Maroc. A l'origine de ce mouvement: des passagers mécontents des conditions d'une précédente traversée. Ils veulent être dédommagés.

Par Valérie Luxey

Le bateau est finalement reparti, mais à 19 heures 30, avec quelques heures de retard. Dans l'après-midi, le ferry de la compagnie italienne GNV était toujours à quai dans le port de Sète. En cause: une vingtaine de véhicules qui bloquaient le chargement du navire et empêchaient tout mouvement.

Des dommages et intérêts réclamés

A leur bord, des passagers très remontés. Le 24 mars, ces voyageurs devaient embarquer à Nador (Maroc). Touché par une tempête, ce port était alors impraticable.
48 heures auparavant, la compagnie a donc demandé à ses clients de se rendre à Tanger d'où ils ont ensuite été acheminés vers Sète le 25 mars. Pour ce trajet imprévu, ces passagers réclamaient un dédommagement.
DMCloud:51783
Des passagers mécontents bloquent un ferry à Sète
Dans le port de Sète, des passagers mécontents bloquent depuis 2 jours le départ d\
Mais GNV a refusé, expliquant que ce changement d'embarcadère était indépendant de sa volonté et que toutes les précautions ont été prises pour en informer les passagers.

Départ retardé

Contacté par téléphone, Philippe Sala, PDG de l'agence Euromer, nous a indiqué qu'un dialogue avait été entamé pour obtenir le départ du ferry.
DMCloud:51777
Philippe Sala, PDG d'Euromer, répond aux passagers qui bloquent un ferry dans le port de Sète
Philippe Sala, PDG d\

Sur le même sujet

Perpignan : des casseurs attaquent une permanence parlementaire après le rassemblement des gilets jaunes

Les + Lus