Cet article date de plus de 8 ans

St-Privat : le maire destitué de ses fonctions suite à ses condamnations

Le ministre de l'Intérieur a destitué de ses fonctions de maire de St Privat (34 ) Jean-Paul Goudou suite à ses condamnations pour faux et escroqueries. Le maire  de cette commune avait  écopé d'un an de prison ferme et de 130 000 euros d'amendes. Le village se dirige vers de nouvelles élections. 
En mars 2013, Jean-Paul Goudou , maire de St-Privat , un village de 400 habitants dans le Lodévois, a été condamné par le tribunal correctionnel pour faux et escroqueries pour avoir transformé une grange en 4 logements à St André-de-Sangonis alors que le permis de construire  ne prévoyait qu'un seul appartement.  Il a aussi été reconnu coupable d'avoir apposé de fausses signatures sur deux documents d'accessibilité aux handicapés en imitant la signature d'un architecte. 
Sa deuxième condamnation  le reconnaît coupable d'avoir perçu indûment, lors de ses fonctions de maire, 236 000 euros de l'Agence Nationale de l'Habitat après falsification d'un permis de construire. 

Depuis ses condamnations, le maire de St-Privat était dans le collimateur des services de l'Etat. Le ministre de l'Intérieur a tranché et a annoncé sa destitution par décret en conseil des ministres ce mercredi. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique