• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un Gilet jaune de Montauban condamné à 4 mois de prison avec sursis pour outrage envers le préfet

Photo d'illustration. Archives / © MaxPPP
Photo d'illustration. Archives / © MaxPPP

Un Gilet jaune du Tarn-et-Garonne a été condamné vendredi après-midi en comparution immédiate à 4 mois de prison avec sursis pour outrage envers le préfet du Tarn-et-Garonne. "Il commence sérieusement à me casser les couilles ce préfet de merde", avait-t-il écrit sur une publication Facebook.

Par Vincent Albinet

C'est un post sur le groupe Facebook des Gilets jaunes de Montauban, publié mercredi, qui a valu à l'un d'entre-eux une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de la ville. Il a été condamné à 4 mois de prison avec sursis avec mise à l'épreuve pour outrage envers le préfet, a-t-on appris auprès du parquet de Montauban.

Il lui était reproché d'avoir écrit : "il commence à me casser les couilles ce préfet de merde" en réaction à l'arrêté d'interdiction par le représentant de l'Etat d'une manifestation sur le rond-point d'Aussonne, au nord de Montauban, pour fêter les six mois du mouvement des Gilets jaunes.

Le Gilet jaune auteur de ces propos a vu débarquer la police chez lui à Nègrepelisse jeudi matin. Il a ensuite été placé en garde à vue au commissariat de Montauban, jusqu'à sa comparution immédiate, vendredi après-midi devant le tribunal correctionnel de Montauban.

 

Sur le même sujet

Le CHU de Montpellier rappelle les consignes de prudence

Les + Lus