Maltraitance animale : laissé seul dans un pré du Tarn-et-Garonne, l'âne Pompon retrouvé totalement tondu

Etrange faits divers, intervenu vendredi dernier près de Réalville dans le Tarn-et-Garonne. L'âne Pompon a été entièrement tondu dans son pré. La colère des propriétaires de l'animal se mêle à l'incompréhension face à cet acte de maltraitance.

Avant d'être tondu, l'âne Pompom possédait de longs poils qui protégeaient ses yeux de la lumière.
Avant d'être tondu, l'âne Pompom possédait de longs poils qui protégeaient ses yeux de la lumière. © Stella Moriceau - FTV
"Nous l'avons installé dans un box et prenons particulièrement soin de lui : crème solaire, crème hydratante, goutte dans les yeux. Pas question qu'il sorte dans cet état." Stella Moriceau n'en revient toujours pas. A son retour du travail vendredi, près de la commune de Réalville, la Tarn-et-Garonnaise a retrouvé son âne Pompon entièrement tondu. Plus aucun poil sur la tête, sur le poitrail et à plusieurs autres endroits du corps de l'animal. 

"Nous l'avions laissé dans notre pré aux côtés de plusieurs chevaux et de deux poneys. Aucun d'entre eux n'a été maltraité. Il n'y a eu que Pompon de concerné." La propriétaire ne comprend pas. Elle assure n'avoir "aucun ennemi" ou ne connaître "aucun conflit de voisinage". Elle écarte l'hypothèse d'une "bêtise d'enfants désoeuvrés" en cette période de vacances d'été.
 

Un acte gratuit

"Ma clôture a été cassée et les poteaux arrachés. Cela demande de la force. Il fallait être au moins deux pour tenir Pompon et pour le tondre. Tout cela est de la pure maltraitance, un acte gratuit. J'ai vu sur internet que les poils des ânes pouvaient être utilisés pour faire des écharpes ou des bijoux. C'est une piste à ne pas écarter" estime Stella Moriceau. 

Il existe peut-être une autre raison avancée par Ophélie Lecampion, de l'association nationale des races mulassières du Poitou."Plusieurs de nos adhérents ont déjà connu cette situation, raconte l'animatrice de l'association. L'âne du Poitou a des poils longs que l'on ne coupe jamais. Certaines personnes ont trouvé cela sale et trouvaient que c'étaient de la maltraitance. Ils n'ont rien trouvé de mieux que de tondre les animaux." En vidéo, voyez ce reportage de Karine Pellat et Frédéric Desse de France 3 Occitanie
Maltraitance animale : l'âne Pompon tondu en plein champ
Pompon lui ne peut plus sortir. Sans poils, avec une peau rose, il ne doit plus être exposé au soleil. Sa propriétaire l'a donc installé dans un box. "Il ne le supporte pas, assure-t-elle. Il a un an et a toujours vécu en liberté, à l'extérieur." L'âne va devoir prendre son mal en patience, durant plusieurs mois. Le temps que ses poils repoussent. Une plainte a été déposée en gendarmerie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers cheval animaux nature