Manifestation des agriculteurs à Montauban : de nombreuses perturbations ont émaillé la journée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Fréchinos et Karine Pellat
Les agriculteurs ont déversé du fumier au péage de Bressols
Les agriculteurs ont déversé du fumier au péage de Bressols © S.Compan

Etablissements scolaires fermés, secteurs interdits à la circulation, trafic très ralenti sur la rocade et l'autoroute...Les perturbations ont été nombreuses ce mercredi 8 décembre sur l'agglomération de Montauban en raison de la mobilisation des agriculteurs.

Ils ont décidé de frapper fort. Mercredi 8 décembre, les agriculteurs du Tarn-et-Garonne et de la Haute-Garonne ont organisé un rassemblement à Montauban, à l'appel de la Fédération des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes Agriculteurs (JA). 

Ces organisations syndicales dénoncent "la pression continuelle des environnementalistes". Et pour se faire entendre, elles ont prévu une mobilisation de taille.

Un peu après 17 heures, le compte twitter de l'A20 annonçait la fin de la manifestation des agriculteurs à Montauban.

Un peu après 15 heures, le compte twitter de l'A62 indiquait la fin des perturbations. La sortie 10, pour accéder à Montauban, est de nouveau accessible.

A 14 heures 30, la sortie "Montauban" était toujours déconseillée dans les 2 sens de circulation de l'A20. En direction de Paris, la sortie conseillée est : ZI nord (n°61).

Entre midi et deux, de nombreux agriculteurs se sont réunis devant la Préfecture du Tarn et Garonne, à Montauban.

La circulation est interrompue sur l'A20, à Caussanel, en direction de Toulouse.

A midi, il est fortement déconseillé d'emprunter la sortie "Montauban" (10) dans les deux sens de circulation de l'A20.

Depuis 11H45, plusieurs entrées et sorties de l'A20 en direction de Toulouse, sont de nouveau fermées à la circulation.

Un rassemblement est en cours au rond-point Dautry (rond-point de l'abattoir). Une déviation a été mise en place vers le secteur gare pour accéder à l'avenue de Toulouse.

La manifestation se poursuit mais plusieurs entrées et sorties de l'A20 ont été réouvertes à la circulation.

Depuis 10h45 ce mercredi, le giratoire d'Aussonne étant bloqué , une déviation obligatoire a été mise en place au niveau du Chemin de Faure pour rejoindre la route de Vitarelle.

A partir de 10h ce mercredi 8 décembre, les agriculteurs seront réunis pour bloquer le péage de Bressols, les ronds-points d’Albasud et d'Aussonne, ainsi que sur la route de Castelsarrasin, la D958 au rond-point de Bexianis à Montbeton. Les agriculteurs de Haute-Garonne leur prêtent main forte. Résultat : des mesures de restriction de circulation sur autoroute sont à prévoir.

Sur l'autoroute A20 en direction de Toulouse,  depuis 9h26, la sortie est obligatoire et l'entrée interdite à Cahors sud (n°58). La sortie est également déconseillée à Caussade (n°59).

Les Montalbanais invités à différer leurs déplacements 

La préfète du Tarn-et-Garonne conseille aux usagers de "différer leurs déplacements, de privilégier le télétravail et d'éviter, dans la mesure du possible, de se rendre en centre-ville". Les agriculteurs ont prévu d'entrer dans Montauban, sans doute aux abords de la préfecture, vers 13h.

Le stationnement et la circulation sont interdits dans plusieurs rues de la ville, dès 8h et jusqu'à la fin de la manifestation. Circulation interdite, et en général stationnement prohibé aussi depuis la veille au soir, dans les lieux suivants : 

  • place du Maréchal Foch
  • allées de l’Empereur
  • allées Mortarieu
  • avenue Gambetta (section place Alexandre 1er jusqu’à la place foch)
  • place du Coq
  • rue de la République
  • rue Michelet
  • quais Montmurat et quai de Verdun
  • rue des Capucins
  • rue du Jeu de Paume
  • rue de l’Hôtel de ville
  • rue Sainte-Claire

La circulation des poids-lourds de plus de 3,5 tonnes est interdite, ponctuellement, sur plusieurs routes départementales.

Etablissements scolaires fermés 

Les perturbations importantes du trafic routier attendues, dans et autour de Montauban, entraîneront des difficultés d’accès aux établissements scolaires, notamment au moment de la sortie des écoles, en fin de matinée. Par conséquent : 

Tous les établissements scolaires du premier et du second degré de Montauban seront fermés ce mercredi. 

Préfecture du Tarn-et-Garonne

Cette décision est prise pour éviter que des élèves se retrouvent bloqués dans les établissements, mais également pour les protéger d’un risque de cluster, en cas d'absence d'enseignants imposant des regroupements de classe. 

La Préfecture et la Direction départementale des territoires seront aussi exceptionnellement fermées au public. Et les commerçants du centre-ville sont invités à aménager les horaires d’ouverture.

Les autoroutes et rocades elles-aussi perturbées

La circulation pourrait aussi être ralentie sur l'A20, la rocade de Montauban ainsi que sur l'A62 notamment entre Toulouse et Montauban.

Aux alentours de 9h, les premiers cortèges de manifestants sont annoncés et pourraient perturber la circulation sur l’intégralité de la rocade de Montauban ainsi que sur la section d’A62 reliant Toulouse à Montauban.

Communiqué de Vinci Autoroutes

Vinci Autoroutes recommande aux usagers d'anticiper leurs déplacements et de bien s'informer avant de prendre la route dans ces secteurs.

Les perturbations devraient intervenir dès le début de matinée et "risque de durer sur l’ensemble de la journée". Les transporteurs sont invités à éviter le secteur. "Les cortèges de manifestants étant mobiles sur l’autoroute, les perturbations seront susceptibles d’évoluer en temps réel", prévient Vinci Autoroutes. Mesures de gestion du trafic et itinéraires de déviation pourraient être mis en place en fonction de l'évolution de la journée.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.