Montauban : 6 mois avec juste un filet d'eau au robinet

illustration eau du robinet / © MaxPPP
illustration eau du robinet / © MaxPPP

Entre mai et novembre 2017, un habitant de Montauban a vécu avec un simple filet d'eau au robinet. Il ne payait plus ses factures, Veolia a donc réduit le débit. Ce qui est interdit par la loi. La multinationale vient d'être condamnée.

Par J.V avec AFP

Veolia a été condamnée le 21 février par le tribunal de Paris à 4.300 euros d'amende, dont 1.800 euros de dommages et intérêts pour avoir réduit le débit d'alimentation en eau d'un client pendant près de six mois. 
Dès le dépôt de la plainte, le numéro un de la gestion de l'eau avait rétabli l'alimentation du client.

La technique du lentillage


Une technique qui consiste à réduire drastiquement le débit de l'eau dans la canalisation du ''mauvais payeur''. Pendant six mois, l'homme s'est douché en remplissant des seaux et des bouteilles d'eau. Il a fini par contacter une association, qui a porté plainte.
"C'est courant malheureusement", a rétorqué Emmanuel Poilane, directeur de France Libertés, une association qui se bat contre les coupures d'eau et s'est portée partie civile, déplorant qu'il faille porter plainte pour que le droit soit respecté.

Depuis la loi Brottes de 2013, les coupures d'eau sont en effet interdites dans une résidence principale, quelle que soit la situation financière des clients concernés. La justice a élargi cette interdiction aux réductions de débit, estimant qu'elles entraînaient les mêmes conséquences qu'une coupure en privant les habitants d'un usage normal de l'eau.

Une erreur regrettable


Veolia a indiqué qu'elle gérait 7,4 millions d'abonnés en France, "ce qui rend malheureusement possible une erreur aussi regrettable soit-elle. Ce type d'erreur est immédiatement rectifié dès qu'elle est portée à la connaissance de l'entreprise".
"Ces multinationales oublient qu'elles sont délégataires de service public", et doivent à ce titre fournir les usagers en eau, "ce qui ne les empêche pas de faire des recours après, en cas de contentieux", a ajouté M. Poilane.
Véolia assure toutefois : désormais, il ne devrait plus y avoir de coupures d'eau ni de réduction de débit.


Sur le même sujet

Catalogne : Carles Puigdemont devant la justice allemande avant une éventuelle incarcération, manifestation à Gérone

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés