• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nucléaire : huit associations saisissent le tribunal contre des rejets radioactifs à Golfech en 2016

Les cheminées de Golfech auraient rejeté des gaz radioactifs dépassant les seuils autorisés / © Maxppp Rémy Gabalda
Les cheminées de Golfech auraient rejeté des gaz radioactifs dépassant les seuils autorisés / © Maxppp Rémy Gabalda

Après une plainte laissée sans suite suite à un rejet radioactif de la centrale nucléaire de Golfech en octobre 2016, huit associations déposent une citation directe à l'encontre d'EDF

Par Michel Pech

Les associations ont décidé de relancer l’affaire du 19 octobre 2016 en faisant citer EDF directement devant le tribunal.

Un rejet radioactif excessif
Le 19 octobre 2016, la centrale nucléaire de Golfech laisse s'échapper un important rejet radioactif gazeux. Pendant deux minutes, selon les associations,  le seuil d’alarme à la cheminée est dépassé, si bien que cette seule séquence a vu près de 136 milliards de Becquerels relâchés dans la nature.
La direction de la centrale met deux jours à déclarer dans les formes ce rejet accidentel à l’Autorité de sûreté nucléaire et à prévenir la Commission Locale d’Information.
Un communiqué sera adressé à la presse seulement une semaine après. 

Mais que fait donc la justice ?
Un mois plus tard, 9 associations déposent plainte contre EDF, appelant le Parquet à enquêter.
Cette plainte a été classée sans suite.
Aujourd'hui, les associations relancent l'affaire.

Les associations qui ont déposé la citation directe
Réseau “Sortir du nucléaire“, France Nature Environnement, Association Française des Malades de la Thyroïde, les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, FNE 82, FNE Midi-Pyrénées, SEPANLOG, Stop Golfech-VSDNG, Sortir du nucléaire 82

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus