• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Nuit de l'ours” : le cri de colère des agriculteurs à Montauban

Les agriculteurs ont notamment répandu du lisier / © T. Kermarrec / France 3
Les agriculteurs ont notamment répandu du lisier / © T. Kermarrec / France 3

Environ 200 agriculteurs ont mené dans la soirée de jeudi une opération "Nuit de l'ours" dans les rues de Montauban : chambre d'agriculture, DDT et préfecture. 

Par T. Kermarrec

Le sentiment d’être abandonné par les pouvoirs publics et réclamant des mesures pour pouvoir vivre dignement de leur métier : environ 200 personnes appuyées par une vingtaine de tracteurs ont manifesté la nuit dernière à Montauban.

La date n’a pas été choisie au hasard : dans la journée, la nouvelle carte provisoire des zones défavorisées avait été présentée aux organisations syndicales. Depuis la fin des années 70, certains territoires concernés par l’élevage bénéficient d’aides spécifiques pour pallier des handicaps naturels : sécheresse, basses températures, pierrosité du sol… Pour Alain Iches, le président de la FDSEA du Tarn et Garonne, chaque exploitation perdrait 6 000 euros et cela fragiliserait 800 fermes du département.

Après s’être réunis devant la chambre d’agriculture, les manifestants ont pris la direction du quai de Verdun à  la Direction départementale des territoires puis à la préfecture. Les façades des bâtiments ont été maculées de lisier, du fumier et des détritus benné devant les bâtiments. La foule s’est dispersée peu après minuit non sans avoir jeté des œufs sur les CRS présents devant la préfecture.

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus