• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarn-et Garonne : le froid et le gel inquiètent les arboriculteurs

Les arboriculteurs du Tarn-et-Garonne surveillent la température dans les vergers en fleurs
Les arboriculteurs du Tarn-et-Garonne surveillent la température dans les vergers en fleurs

Dans le Tarn-et-Garonne, les températures négatives inquiètent les producteurs de fruits. Une partie de la floraison est déjà touchée par le gel. Des mesures de protection sont mises en place.

Par Nathalie Fournis

En ce mois de mars, les nuits sont fraîches dans le Tarn-et-Garonne. Les températures chutent à -3°C : un palier alarmant pour la floraison des abricotiers.

Le thermomètre est même descendu jusqu'à -9°C début février anéantissant la future production d'abricots. Les fleurs peuvent supporter -2°, mais en dessous de ce seuil leurs fragiles pétales ne résistent pas au gel.

Les arboriculteurs ont perdu une partie de leur production lors du froid glacial de fin février, alors pas question de mettre en danger ce qu'il reste de fleurs dans les vergers.

Réchauffer les arbres durant la nuit est désormais leur seule préoccupation. Certains ont investi dans des centaines de bougies antigel.
Elles sont placées judicieusement dans les zones les plus vulnérables au froid des vergers, au pied de chaque abricotier. Une bougie permet de gagner 3°C, donc quand le thermomètre descend sous zéro, le risque de gel est contenu.

Jusqu'à fin avril, les arboriculteurs tarn-et-garonnais devront veiller jour et nuit sur leurs arbres fruitiers.

Un reportage d'Odile Debacker et Olivier Denoun de France 3 Occitanie :
Tarn-et-Garonne : le froid et le gel inquiètent les arboriculteurs
Les températures négatives de ce mois de mars mettent en péril les futures récoltes de fruits dans le Tarn-et-Garonne. Les arboriculteurs prennent des dispositions pour réchauffer leurs arbres fruitiers.




Sur le même sujet

Une cinquantaine de jeunes "gilets jaunes" sur l'A9 à Nîmes

Les + Lus