Les agriculteurs tarnais abattent des arbres contre la suppression des zones défavorisées

Les arbres ont été abattus sur la D92 entre Réalmont et Lautrec dans le Tarn / © C.Carrière/France 3
Les arbres ont été abattus sur la D92 entre Réalmont et Lautrec dans le Tarn / © C.Carrière/France 3

Les agriculteurs de la FDSEA du Tarn et des J.A ont abattu 5 arbres tôt ce matin sur la D92 entre Réalmont et Lautrec. Une action symbolique pour protester contre leur possible sortie des zones défavorisées. Une mesure qui pourrait avoir un impact très négatif sur 300 exploitations tarnaises.

Par J.V

Abattre des arbres pour sauver des exploitations agricoles ! Voilà l'action coup de poing de certains agriculteurs tarnais ce mardi matin près de Lautrec. 5 platanes ont ainsi été abattus à la tronçonneuse, la circulation sur la D92 a dû être momentanément coupée.

Les agriculteurs de la FDSEA et Les JA de cette partie du Tarn craignent d'être exclus des zones dites défavorisées. Ces zones sont soumises à des contraintes naturelles et les agriculteurs qui exploitent sur ces terres bénéficient de subventions nationales et européennes. Le problème c'est que le Ministère de l'agriculture compte redessiner les contours de la carte des zones concernées. Les syndicats agricoles estiment que 70 communes du Tarn pourraient sortir du dispositif mettant ainsi 300 exploitations (élevages et céréales) en péril. Soit un tiers du département.

Une perte de 10 000 euros par exploitation et par an

La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs estiment que la sortie des zones défavorisées pourrait avoir un impact désastreux sur les exploitations. Des structures souvent familiales au rendement minime. Les syndicats chiffrent les pertes à 10 000 euros par exploitation et par an. 


Cette action est ''un préavis'' selon la FDSEA et les JA avant la grosse mobilisation prévue le 24 janvier prochain à Montauban dans le Tarn-et-Garonne. Des centaines d'agriculteurs venues de Midi Pyrénées se rassembleront avant la réunion prévue le 26 janvier au Ministère de l'Agriculture. 

Sur le même sujet

Occitanie : la Région investit 1 milliard dans les lycées, un record en France

Les + Lus