Albi : accro aux jeux vidéo de guerre, il tirait sur les passants avec un pistolet à billes

Pistolets de type Air soft. Photo d'illustration / © Thomas Oliva/AFP
Pistolets de type Air soft. Photo d'illustration / © Thomas Oliva/AFP

Un jeune homme de 20 ans a été interpellé à Albi (Tarn) après avoir touché plusieurs personnes avec un pistolet à billes de type Air soft. Accro aux jeux vidéo de guerre, il visait les passants avec son arme depuis une fenêtre de son appartement en plein centre ville.

Par Juliette Meurin

Un jeune homme de 20 ans a été interpellé à Albi après avoir tiré sur des passants avec un pistolet à billes de type air soft.

Plusieurs victimes se sont présentées au commissariat de Police de la ville au mois de septembre.
 

Il tirait depuis une fenêtre de son appartement

Une femme qui marchait rue de l'Hotel de Ville à Albi a notamment alerté les policiers après avoir reçu un projectile à l'arrière de la cuisse gauche, entraînant une vive douleur et un hématome.
Il s'agissait d'une bille provenant d'une arme de type air soft.  La jeune femme a pu désigner la fenêtre dont le tir semblait provenir, indiquant avoir vu un individu se reculer immédiatement après avoir reçu le projectile.
Un commerçant de cette rue piétonne a confirmé que durant l'été plusieurs personnes auraient été victimes de tirs similaires.
 
Une autre victime s'est présentée à la police expliquant qu'elle avait reçu un projectile au niveau du bras, entraînant une trace.
 

Accro aux jeux vidéo de guerre

Une enquête de voisinage a permis d'identifier l'occupant d'un logement surplombant la rue de l'Hôtel de Ville. La police municipale était déjà intervenue à cette adresse pour des troubles de voisinage.

Le suspect a été interpellé sur son lieu de travail puis placé en garde à vue. La perquisition menée à son domicile a permis de saisir 3 fusils à répétition et un fusil à pompe ainsi qu'un pistolet Air soft et des billes.
Selon les enquêteurs, le jeune homme âgé de 20 ans, était accro aux jeux vidéos de guerre et passionné par la pratique de l'air soft.   
 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus