Circuit auto d'Albi au point mort : pas plus de quatre véhicules thermiques en même temps, confirme la justice

Le tribunal administratif de Toulouse a rejetté la demande de suspension de l'arrêté du maire du Séquestre (31 août 2021). Par conséquent, l'usage du circuit reste provisoirement interdit à plus de quatre véhicules thermiques.

La société DS Events qui exploite le circuit automobile d'Albi (Tarn) depuis 2015 avait demandé la suspension d'un arrêt municipal du maire de la commune du Séquestre (Tarn). Un arrêté pris le 31 août 2021 dans lequel le maire limitait provisoirement l'activité du circuit à quatre véhicules thermiques. Le tribunal administratif de Toulouse a rejetté "pour défaut d'urgence" la demande de suspension de cet arrêté. 

Par conséquent, l'usage du circuit de vitesse d'Albi retse limité provisoirement à quatre véhicules à moteur thermique. Ce nouvel épisode fait suite à des plaintes de riverains et des "relevés sonores qui ont mis en évidence des dépassements des valeurs limites", précise le tribunal administratif de Toulouse. Les mesures de limitations sonores prises par la société DS Events avaient été jugées insuffisantes par le maire du Séquestre (commune voisine dAlbi sur laquelle se trouve le circuit). 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie justice société