Coronavirus : des tests COVID19 en « drive » à Albi pour renforcer la sécurité autour des prélèvements

© Photo Nicolas Bonduelle
© Photo Nicolas Bonduelle

Depuis lundi, le laboratoire d’analyses médicales Val de Caussels à Albi a choisi d’organiser les prélèvements liés au COVID19 sans sortir de sa voiture. Une procédure pour sécuriser les patients comme les techniciens et qui permet de faire face à la demande grandissante de dépistages
 

Par Nicolas Bonduelle

La file d’attente s’allonge de jour en jour. Les prescriptions médicales de test au COVID19 provoquent dans ce laboratoire quelques embouteillages depuis les nouvelles recommandations du ministère de la santé. Tous les patients symptomatiques doivent désormais être testés.
 
© Photo Nicolas Bonduelle
© Photo Nicolas Bonduelle


Pour faire face à ce nombre plus important de dépistages nasopharyngés et éviter que les patients ne se croisent en salle, un circuit a été mis en place autour du laboratoire. Les patients doivent attendre dans leur voiture. Ils sont testés à tour de rôle sans quitter le véhicule, fenêtre ouverte, à l’air libre. Le risque d’exposition au virus est ainsi minimisé pour eux comme pour le personnel.

« C’est pratique pour nous parce que ça nous permet de ne pas mélanger le flux des patients qui sont suspectés d'infection avec le flux de nos patients classiques qui augmente aussi en ce moment (…) sans compter le côté pratique d’être en extérieur parce qu’on a moins de nettoyage des locaux » explique Christophe Séguret, médecin biologiste.
 
Interview de Christophe Séguret, médecin biologiste à Albi


On ne peut venir ici que sur prescription médicale ou à l’invitation de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie en cas de contact avec un malade.
 
© Photo Nicolas Bonduelle
© Photo Nicolas Bonduelle


Gérard a attendu une petite demi heure son tour. C’est son deuxième prélèvement en une semaine.

« J’ai eu un peu de température, des courbatures et un peu mal à la tête, Comme mon premier test du COVID s’est avéré négatif, et que mon bilan sangin n'est pas très bon, mon médecin souhaite que je recommence pour confirmer. Le drive c’est mieux que dans le laboratoire, on risque moins d’être contaminé. »

 60 à 70 patients se présentent chaque jour.
© Photo Nicolas Bonduelle
© Photo Nicolas Bonduelle
 

 Le problème c’est l’approvisionnement en réactif, on est en flux tendu.

détaille le médecin. «On est en capacité de réaliser 30 à 40 tests par jour en local mais pour le reste on les réalise avec notre laboratoire à Lyon qui nous fournit les résultats le lendemain. Il y a un important surcroît de travail, on est en flux tendu au niveau du personnel aussi mais les équipes, même si elles sont épuisées restent motivées »

 
© Photo Nicolas Bonduelle
© Photo Nicolas Bonduelle


Lucie Rieuneau est technicienne de laboratoire en bactériologie, spécialisée en COVID19 ; elle est en première ligne. Les prélèvements passent chaque jour entre ses mains, moments délicats où elle ressent un vraie pression. Mais elles connaît les risques et met tout en œuvre pour les maîtriser. Désormais habituée à ces manipulations en milieu protégé, l’inquiétude du début laisse place à une vraie fierté de rendre ce service.

« Il faut vraiment faire attention à la manipulation et bien respecter la procédure. On est vraiment concentré pour ne pas recevoir d’éclaboussures. C’est du travail mais on est fiers et content d’apporter ce plus à la population.»

Interview de Lucie Rieuneau, technicienne de laboratoire en bactériologie


Après quelques jours de dépistage en « drive », aucun cas positif n’a été révélé sur les 300 tests effectués dans ce laboratoire. « Sans doute parce que l’on sort juste du confinement » nous indique le biologiste, mais c’est tout l’intérêt de cette démarche qui, dans les jours avenir, permettra de détecter les sujets positifs et ainsi avertir en temps et en heure les médecins et les sujets contacts.

Le « drive » du Laboratoire d’analyse médicales Eurofins du Vals de Caussel reçoit les patients, sans rendez-vous, le matin de 10h30 à 12h00 et l’après midi de 15h00 à 16h00.

Sur le même sujet

Les + Lus