Covid : détection d'un cluster dans un Ehpad du Tarn avec 28 résidents contaminés

28 résidents de l'Ehpad des Charmilles à Lescure-d'Albigeois (Tarn) sont contaminés par le Covid-19. Deux d'entre-eux sont actuellement hospitalisés. La maison de retraite est désormais confinée.
L'Ehpad de Lescure-d'Albigeois (Tarn) accueille soixante résidents. 28 d'entre-eux ont été testés positifs au Covid.
L'Ehpad de Lescure-d'Albigeois (Tarn) accueille soixante résidents. 28 d'entre-eux ont été testés positifs au Covid. © Miryam Brisse - FTV

Un cluster a été identifié au sein de l'Ehpad des Charmilles sur la commune de Lescure-d'Albigeois (Tarn). 28 personnes sur soixante résidents ont été diagnostiquées positives au Covid-19. Deux ont été hospitalisées sur Albi. Quatre autres bénéficient d'un apport en oxygène au sein de la maison de retraite. 

Les premiers cas, deux agents et quatre résidents, seraient apparus le 30 août dernier, sans que l'origine de la contamination n'ait été identifiée. Depuis un ou deux résidents sont diagnostiqués chaque jour : "Malheureusement, quand le Covid rentre dans un Ehpad la diffusion est rapide" déplore au micro de France 3 Tarn le directeur de l'établissement, Eric Placide. Au total, à la date du mardi 7 septembre, vingt-huit résidents sur soixante sont positifs. Sur la cinquantaine d’agents de l'établissement, quatre sont également Covid+. C’est un peu le problème des Ehpad. Le pic épidémique serait aujourd'hui atteint. L'établissement est actuellement confiné.

Cinq employés non-vaccinés

L’ensemble des personnes prises en charge dans cet établissement sont vaccinées, sauf l'une d'entre-elles pour raison médicale. En revanche, cinq membres du personnel refusent toujours la vaccination.

Une décision que déplore le directeur de l'Ehpad des Charmilles, Eric Placide, qui rappelle que les visites dans les familles à l'extérieur, autorisées par les protocoles de l'Agence Régionale de Santé, peuvent être également la cause de la formation de ce cluster.

Mais le responsable de l'Ehpad se félicite que la grande majorité des personnes présentes dans son établissement aient bénéficié du vaccin. "Grâce à la vaccination, l’impact sur les résidents est à ce jour limité, explique-t-il. Contrairement à ce qui s’est passé dans d’autres établissements en 2020, s’ils n’avaient pas été vaccinés la situation serait beaucoup plus critique. » Pour le moment, les personnes malades ne présentent pas d'importants symptômes. Tout au plus de la toux et un état un fiévreux. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 personnes âgées famille