Oreilles coupées, mâchoire et oeil arrachés : un cheval retrouvé mort et atrocement mutilé dans le Tarn

Un cheval a été retrouvé mort et atrocement mutilé, jeudi 19 novembre, dans un pré de la commune de Busque dans le Tarn. Une macabre découverte 24 heures après celle identique à Vacquières, dans l'Hérault.

Le cheval a été retrouvé à proximité de ce pré situé sur la commune de Busque dans le Tarn
Le cheval a été retrouvé à proximité de ce pré situé sur la commune de Busque dans le Tarn © Auriane Duffaud
Le cheval a été retrouvé le 19 novembre au matin couché sur le flanc dans un pré de la commune de Busque dans le Tarn. C'est en s'approchant de plus près qu'a été faite l'atroce découverte. L'hongre de 28 ans a subi de nombreuses mutilations : deux oreilles coupées, un oeil et la machoire arrachés. 
 
L'animal appartenait à un particulier du village situé près de la commune de Graulhet et était en "très bonne santé" selon un témoignage. Les techniciens en identification criminelle et la brigade de recherche de Castres se sont rendus sur place. Ce soir une autopsie est en cours afin de connaître les causes exactes du décès de ce cheval et afin de savoir si les blessures qui lui ont été infligées ont eu lieu post ou pre-mortem.
 
Cetta affaire intervient 24 heures après celle de Vacquières, à 150 kilomètres de là dans l'Hérault. Un cheval y a été retrouvé émasculé et un oeil arraché. 

Durant plusieurs mois, l'Occitanie a été épargnée par ces faits de mutilation, principalement de chevaux, signalés un peu partout en France. Les propriétaires d'équidés de la région, fortement mobilisés ces dernières semaines, vont dès ce soir renforcer la sécurité de leurs animaux.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers cheval animaux nature justice société