Tarn : suspicion de pollution de la rivière Dadou à Graulhet

Des traces de mousses blanchâtres sur la rivière Dadou sont visibles sur cette photo. / © Claude Archelon
Des traces de mousses blanchâtres sur la rivière Dadou sont visibles sur cette photo. / © Claude Archelon

A Graulhet, dans le Tarn, une nouvelle pollution touche-t-elle la rivière Dadou ? Un riverain dit en avoir été victime : des plaques de mousse blanchâtre sont apparues vendredi 27 septembre 2019. Et un animal a été retrouvé mort.

Par Marie Martin

Le Dadou est-il victime d'un nouvel épisode de pollution, à Graulhet ? Un riverain, par ailleurs fondateur de l'association de sauvegarde du patrimoine industriel "mégisserie de la Maysou", signale l'apparition, vendredi 27 septembre 2019, de plaques de mousse blanchâtre flottant à la surface de la rivière Dadou.

Pour Claude Archelon, cette pollution pourrait avoir pour origine l'usine voisine, Weishardt, qui produit des gélatines issues de peaux de porc et de poissons. Des épisodes similaires se sont déjà produits par le passé, notamment en 2000, mais cette fois, l'industriel affirme qu'il ne peut être mis en cause.

Selon le riverain, la mairie de Graulhet est également en cause, pour n'avoir pas fait dégager le bois accumulé sur la rivière. Ce week-end, une des oies de ce riverain a été retrouvée morte. Epuisée, selon Claude Archelon, d'avoir lutté pour nager dans ces plaques de "gras". Une quinzaine de ses volatiles aurait ainsi disparu, en deux ans.

Voir le reportage d'Hélène Jacques et Lucie Martin, de France 3 Tarn : 
 
Tarn : suspicion de pollution de la rivière Dadou à Graulhet
 

Sur le même sujet

Les + Lus