Cet article date de plus de 3 ans

Top 14 : Pau s'impose à Castres et s'incruste dans le Top 6

Inarrêtables : les Palois ont frappé un grand coup en s'imposant à Castres (29-27), leur 5e succès de rang à l'issue d'un match fou ponctué de sept essais, samedi soir à l'occasion de la 19e journée de Top 14.
Pau a aligné une cinquième victoire de suite en Top 14, sur la pelouse de Castres.
Pau a aligné une cinquième victoire de suite en Top 14, sur la pelouse de Castres. © Remy Gabalda/AFP
Et de cinq victoires d'affilée pour la Section Paloise, qui en s'imposant à Castres pour la première fois depuis 44 ans, enchaîne aussi un troisième succès consécutif à l'extérieur!

Voilà les hommes de Simon Mannix assis provisoirement à la quatrième place avec le même nombre de points que leur victime du soir et en compagnie de Toulon, battu un peu plus tôt dans la journée à Lyon (6-15).

Défaits pour la deuxième fois lors de leurs trois derniers matchs à domicile, les Castrais confirment leurs difficultés depuis le début de l'année civile (3 défaites en 5 matches) et pourraient même être éjectés du Top 6 après les rencontres de dimanche.

Fidèle à leur statut d'équipe en forme du moment, ce sont les Palois qui ont le mieux débuté la rencontre.
Malheureux sur sa première tentative au pied, Colin Slade se rattrapait sur un exploit personnel après une touche perdue par Castres pour filer sous les poteaux (0-7, 10e). C'est encore l'ex-All Black qui offrait dix points d'avance aux siens sur une pénalité à 40 mètres (0-10, 15e).

Piqués, les Tarnais réagissaient par l'intermédiaire d'Armand Batlle qui, grâce à son sixième essai personnel, ramenait les Tarnais
dans le match (7-10, 18e). Le début de la remontée.
Après avoir manqué au moins trois occasions nettes d'essai, le CO prenait en effet les devants sur une interception de son talonneur Antoine Rallier suite à une passe risquée de Slade dans son propre camp (17-10, 38e).

En grande forme en ce moment, l'ailier Palois Watisoni Votu inscrivait son cinquième essai en trois matches, le dixième cette saison, pour mettre un terme à la série castraise après un rebond favorable conclu en bout de ligne (15-17, 46e).

La suite de la rencontre voyait les deux équipes se rendre coup pour coup et chacune d'entre elles mener à tour de rôle.
D'abord Pau, grâce à Pesenti (20-22, 60e), puis le CO, grâce à Combezou (27-22, 62e), avant que Julien Tomas ne redonne l'avantage aux Béarnais (27-29, 68e). Leur place dans les six, les Palois l'ont ensuite préservé en défendant jusqu'au bout ce maigre avantage. Maigre mais tellement précieux.
Ils ont dit...
Christophe Urios (manager général de Toulouse) : "Je ne sais pas trop comment analyser ce match, je ne sais pas à quel moment il nous échappe. Quand on est revenu de 10 à 0 pour eux et que l'on mène 17-10, je pensais que l'on avait fait le plus important. Bizarrement, on a gagné la mi-temps qu'on a le moins contrôlé, la première. On n'a pas su gagner un match à notre portée
et on prend un coup sur la tête. Il faut féliciter Pau, ils ont été très réalistes les Palois, ils ont pris tout ce qu'ils avaient à prendre. Il faut remettre le bleu de chauffe, retrouver de la sérénité et de la confiance en défense. Slade, c'est un grand joueur, on sait que quand il s'engage, il ne faut pas dormir."


Simon Mannix (Manager de Pau) : "Cette équipe de Pau mérite le respect. On a été efficace, on a bien joué au rugby. Et puis, on a eu la chance d'avoir un Colin Slade extraordinaire, il a fait une démonstration de comment doit jouer un ouvreur. Les autres ont fait le boulot, mais lui, quel joueur, quelle classe. C'est un plaisir d'entraîner un jouer comme ça !"

Julien Tomas (demi de mêlée Pau) : "Ça fait du bien de gagner à Castres ! On était venus avec des intentions et c'est un tournant de la saison. On est dans une bonne passe, un pic de forme comme l'an dernier. On a beaucoup de confiance engrangée avec les dernières victoires. On est dans le Top 6 ce soir, mais si on perd à la maison la semaine prochaine, on en sortira aussi vite. Il ne faut pas se relâcher."

Mathieu Babillot (3e ligne Castres) : "C'est beaucoup de déception et il faut féliciter Pau, les Palois ont fait le match parfait à l'extérieur.
Quand on encaisse quatre essais à la maison, c'est trop pour espérer gagner. Ce n'est pas possible et c'est même inacceptable !
"

Marc-Antoine Rallier (talonneur de Castres) : "On a fait une entame hasardeuse, mais on ne peut pas se cacher derrière ça puisque on mène de sept points à la mi-temps. Peu a fait son match, un bon match à l'extérieur. On sait ce qu'il nous reste à faire, aller chercher des points à l'extérieur pour nous qualifier."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
top 14 rugby sport castres olympique