Un homme armé se retranche chez lui, plus de 12 heures, pour finalement se rendre à la gendarmerie

Pendant près de 12 heures ce week-end, un important dispositif de gendarmerie a été déployé dans la commune de Saint-Lieux-Les-Lavaur (81). L'objectif, sécuriser un quartier de la commune où un homme armé est retranché chez lui. Âgé d'une cinquantaine d'années, l'homme s'est finalement rendu à la gendarmerie de Gaillac ce 24 juin au matin.

L'homme qui s'était retranché chez lui à Saint-Lieux-les-Lavaur s'est finalement rendu à la gendarmerie ce lundi 24 juin. Son attitude avait suscité une grande inquiétude dans la commune ce week-end.

L'homme menace les pompiers

Son ancienne compagne avait contacté les pompiers suite à des échanges de messages qu'elle trouvait inquiétants. Arrivés sur place, les pompiers sont mal accueillis et se sentent même menacés. Ils constatent que l'homme est armé d'un fusil de chasse. La gendarmerie est aussitôt alertée et le secteur bouclé.

Un événement inhabituel pour cette commune de 1200 habitants. "J'ai été contacté vers minuit dans la nuit de samedi à dimanche. Les gendarmes m'ont demandé de me rendre sur place. Ils ont investi la mairie pour en faire leur QG. Nous avons mis nos locaux à leur disposition. C'était un peu l'effervescence.", raconte Gilles Cormignon, le maire de Saint-Lieux-Les-Lavaur. Il estime qu'une dizaine de véhicules de gendarmerie étaient présentes sur place. 

Il se rend sans résistance

D'après nos informations, les gendarmes craignent alors une tentative de suicide et des risques pour le voisinage. L'homme reste retranché chez lui et armé mais afin d'apaiser la situation et faire retomber la tension, les gendarmes décident de lever le dispositif dans la matinée du 23 juin.

"On connaît cette personne qui n'a jamais vraiment posé de problème. C'est quelqu'un d'un peu isolé, pas très sociable. Il vit seul et n'entre pas vraiment en contact", précise le maire. 

Le contact téléphonique est maintenu. L'homme âgé d'une cinquantaine d'années accepte finalement de se rendre à la gendarmerie de Gaillac ce lundi matin.

On ignore à cette heure si des poursuites seront engagées à son encontre.

"Ça a été une nuit agitée mais finalement tout cela s'est bien terminé. J'ai été informé par la gendarmerie qu'il avait été interpellé sans résistance. Le calme est revenu dans la commune", nous indique le maire rassuré.

On ignore à cette heure si des poursuites seront engagées à son encontre.

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité