Autoroute Castres-Toulouse : les élus opposés au projet auditionnés par la commission d'enquête publique

© MaxPPP
© MaxPPP

Les élus opposés à l'autoroute Castres-Toulouse ont été auditionnés dans le cadre de l'enquête publique sur le projet. Ils ont présenté une étude alternative, consistant à aménager l'actuelle RN126.

Par Martin Vanlaton

Les commissaires enquêteurs ont reçu les élus défavorables à la création d'une autoroute entre Castres et Toulouse ce mardi après-midi, à la mairie de Teulat dans le Tarn.

Ouverte depuis le 5 décembre 2016 et jusqu'au 23 janvier 2017, cette enquête permet aux pro comme aux anti autoroute de s'exprimer sur le sujet. Les élus favorables au réaménagement de la RN126 ont donc saisi l'opportunité d'interpeller la commission d'enquête en présentant leur étude alternative réalisée avec un bureau d'études indépendant.

Une étude alternative pour la RN126

Financée par une dizaine de communes et le Conseil Général de Haute-Garonne, cette étude propose un aménagement de l'axe Castres-Toulouse à moindre coût : alors que le projet d'autoroute est estimé à 459 millions d'euros, le projet d'aménagement de la RN126 présenté par les élus est estimé à 179 millions d'euros. Selon eux, les avantages sont nombreux : outre le désenclavement de Castres et du Sud-Tarn, l'aménagement sera gratuit pour les usagers, préservera l'environnement et le cadre de vie des habitants.

Cette étude sera très probablement rendue publique à la rentrée. Rappelons que le projet de liaison autoroutière entre Castres et Toulouse existe depuis plus de vingt ans.

Regardez le reportage de Miryam Brisse et Nathalie Fournis : 
Les élus opposés à l'autoroute Castres-Toulouse auditionnés par la commission d'enquête
Des élus opposés à l'autoroute Castres-Toulouse étaient auditionnés aujourd'hui par la commission d'enquête publique. Ils proposent une alternative : l'aménagement de la Nationale 126.  - Miryam Brisse / Nathalie Fournis.



Retrouvez ici tous nos articles sur ce projet.

Sur le même sujet

Les + Lus