Castres : le patron leur propose un poste à Belfast ou un licenciement

Les journalistes télétravaillent depuis Castres / © PM81
Les journalistes télétravaillent depuis Castres / © PM81

Emoi parmi les 28 salariés de la société "Press medias 81" à Labruguières près de Castres (Tarn). Leur employeur leur propose la délocalisation de leur poste de travail en Irlande du Nord... ou le licenciement. 

Par Fabrice Valery

Le patron de la société tarnaise "Press medias 81" basée à Labruguières près de Castres a décidé de quitter le territoire français, selon le syndicat français de journalistes SNJ-CGT et son homologue irlandais NUJ. 

A la clé 28 emplois, principalement des journalistes anglophones, installés depuis 2007 dans le département du Tarn.

La société comprend une rédaction sous-traitant pour des journaux irlandais et un studio de production télévisée.

Selon les syndicats, le président de cette société a indiqué que l'entreprise fermera fin septembre, prétextant des coûts de production trop élevés en France. Sa nouvelle société sera installée à Belfast, en Irlande du Nord ou il propose aux journalistes de le suivre. S'ils refusent, ils seront licenciés. La plupart des journalistes ont été recrutés au Royaume-Uni mais ont fait le choix de vivre et de travailler dans le Tarn. 

Les syndicats SNJ-CGT et NUJ dénoncent des méthodes de "patrons-voyous" et en appellent au soutien des collectivités locales en rappellant qu'au moment de son installation dans le Tarn en 2007, la société avait bénéficié d'aides de la part notamment de la chambre de commerce et de l'agglomération de Castres-Mazamet.


Sur le même sujet

Les + Lus