Rugby : la gifle d'Urios à Galthié passera en commission de discipline

Ce samedi 25 novembre les deux hommes ont eu une vive altercation en bord de terrain lors du match Castres-Toulon. Ils sont convoqués le 6 décembre devant la commission de discipline de la Ligue. / © Rémy Gabalda, AFP
Ce samedi 25 novembre les deux hommes ont eu une vive altercation en bord de terrain lors du match Castres-Toulon. Ils sont convoqués le 6 décembre devant la commission de discipline de la Ligue. / © Rémy Gabalda, AFP

Lors du match de Top 14 ce samedi 25 novembre, une vive altercation a eu lieu entre le manager de Castres Christophe Urios et celui de Toulon, Fabien Galthié. Les deux hommes vont devoir s'en expliquer devant la commission de discipline de la Ligue le 6 décembre prochain.

Par DG et AFP

Sur le bord du terrain, l'altercation n'est pas passée inaperçue. Des intimidations verbales, puis le ton monte jusqu'à la gifle. 
Selon les extraits vidéos, lors de ce match de la 11ème journée du Top 14 remporté par le Castres Olympique (20-19), les deux managers se sont vivement accrochés en bord de terrain. Sufisamment pour être convoqués le 6 décembre prochain devant la commission de discipline de la Ligue de rugby.

Des insultes et une gifle

On y voit Frédéric Charrier, l'entraîneur des arrières du CO ordonner à Galthié: "ferme ta g...", ce à quoi Galthié réplique: "tu crois que tu me fais peur, toi?"
Urios s'avance ensuite vers Galthié, lui enjoignant "d'arrêter", en pointant le doigt avant de lui mettre une tape sur le menton avec deux doigts. "Il nous a insulté. On a répondu, connement. D'abord par Frédo (Frédéric Charrier), puis il a continué à insulter. Alors je suis allé le voir pour qu'il s'arrête", avait déclaré Urios après la rencontre, soulignant qu'il n'y avait "rien de méchant".
Une altercation qui pourrait coûter aux deux entraîneurs et au club. Lundi, le président de la Ligue nationale de rugby Paul Goze avait saisi la commission de discipline. La situation a également "été relevée par les officiels du match", précise ce mardi la Ligue, qui a convoqué les trois entraîneurs individuellement, ainsi que les deux clubs qui pourront être sanctionnés.


Deux joueurs de Colomiers (Pro D2) ont par ailleurs été convoqués à cette même commission le 6 décembre pour leur comportement lors du match contre le leader Grenoble vendredi. Il s'agit de Jonny Fa'amatuainu, pour un coup au visage qui lui avait valu un carton rouge - le Samoan est d'ailleurs suspendu dans l'attente de son audience - et de Damien Neveu, auteur de plusieurs mauvais gestes ayant conduit Grenoble à porter réclamation.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus