Occitanie : ces rapprochements entre hôpitaux qui inquiètent

L'hôpital d'Albi se "rapproche" de ceux de Castres-Mazamet, Gaillac, Revel et Saint-Pons-de-Thomières. / © Mairie d'Albi
L'hôpital d'Albi se "rapproche" de ceux de Castres-Mazamet, Gaillac, Revel et Saint-Pons-de-Thomières. / © Mairie d'Albi

L'ARS (agence régionale de santé) de Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon a décidé de renforcer la "coopération" entre les hôpitaux. 14 groupements hospitaliers de territoire ont ainsi été créés au 1er juillet. Ce qui n'est pas sans inquiéter certains établissements. 

Par Marie Martin

La loi de modernisation de notre système de santé le prévoit, les ARS (l'agence régionale de santé) l'ont fait. 

Depuis le 1er juillet 2016, la coopération entre hôpitaux se renforce dans la nouvelle région Occitanie.
L'objectif ? Officiellement, "une prise en charge commune et graduée, au bénéfice du patient". Officieusement, il est permis d'y voir une recherche d'économies. C'est bien ainsi que certains syndicats l'interprètent...

14 Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) ont ainsi été créés en ex-Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon :

  • GHT des Pyrénées ariégeoises : Centres hospitaliers de Foix, Lavelanet, Saint-Girons, Tarascon-sur-Ariège et Ax-les-Thermes.
  • GHT Ouest-Audois : Centres hospitaliers de Carcassonne, Castelnaudary et Limoux-Quillan.
  • GHT du Rouergue : Centres hospitaliers de Decazeville, Rodez, Villefranche-de-Rouergue, Saint-Geniez-d'Olt, Espalion et Salles-la-Source.
  • GHT Cévennes-Gard-Camargue : CHU de Nîmes, centres hospitaliers d'Uzès, Bagnols-sur-Cèze, Alès-Cévennes, Pont-Saint-Esprit, Ponteils, Vigan et centre hospitalier spécialisé d'Uzès.
  • GHT de la Haute-Garonne et du Tarn OUest : CHU de Toulouse, centres hospitaliers de Saint-Gaudens, Luchon, Muret, Graulhet, Lavaur, centre hospitalier spécialisé de Toulouse (CHU Marchant).
  • GHT du Gers : Centres hospitaliers d'Auch, Condom, Mauvezin, Lombez, Gimont, Mirande, Vic-Fezensac, Fleurance, Nogaro, centre hospitalier spécialisé d'Auch, centre Cantaloup-Lavallée, EHPAD Lavallée.
  • GHT de l'est Hérault et du Sud Aveyron : CHU de Montpellier, centres hospitaliers des Hôpitaux du bassin de Thau, Clermont-L'Hérault, Lodève, Lunel, Lamalou-les-Bains, Millau, Saint-Affrique et Séverac-le-Château. 
  • GHT Ouest Hérault : Centres hospitaliers de Béziers, Bédarieux et Pézenas.
  • GHT du Lot : Centres hospitaliers de Cahors, Figeac, Saint-Céré, Gramat et Gourdon.
  • GHT Lozère : Centres hospitaliers de Lozère, Marjevols, Florac, Langagne, Saint-Chély, Saint-Alban, EHPAD de Vialas et Villefort, Le Bleymard, Nasbinals, Luc, Auroux, Soleillade au Collet de Dèze, résidence Piencourt de Mende. 
  • GHT des Hautes-Pyrénées : Centres hospitaliers de Tarbes, Bagnères-de-Bigorre, Lourdes, Astugue et centre hospitalier de Lannemezan. 
  • GHT Aude/Pyrénées-Orientales : Centres hospitaliers de Perpignan, Prades, Narbonne, Port-la-Nouvelle et Lézignan-Corbières.
  • GHT du Tarn, du Revelois et du Saint-Ponais : Centres hospitaliers de Castres-Mazamet, Albi, Gaillac, Revel et Saint-Pons-de-Thomières.
  • GHT du Tarn-et-Garonne : Centres hospitaliers de Montauban, Castelsarrasin, Moissac, Caussade, Nègrepelisse et Valence-d'Agen. 
Dans certains établissements, l'inquiétude est grande car la taille, le rayonnement sont très divers d'un établissement hospitalier à l'autre. Les personnels ne voient pas toujours d'un bon oeil ces coopérations "forcées" qui peuvent aboutir, selon certains, à une mise sous tutelle d'un centre par un autre plus important ou plus moderne. 

Voir ici le reportage de Sylvain Duchampt et Nicolas Bonduelle, de France 3 Tarn : 

Ces rapprochements d'hôpitaux qui inquiètent
Comme partout en France, les hôpitaux du Tarn se "rapprochent" pour une meilleure coopération. Certains établissements craignent de se voir peu à peu perdre en autonomie. - Sylvain Duchampt et Nicolas Bonduelle

 

135 GHT en France

La ministre de la Santé Marisol Touraine a officialisé mardi la création de 135 groupements hospitaliers de territoire (GHT), "réforme majeure" de la loi santé visant à favoriser les coopérations entre les quelque 850 hôpitaux publics français.
"Nouveau mode de coopération entre les établissements publics de santé à l'échelle d'un territoire", 135 GHT "sont désormais officiellement créés partout en France".

Sur le même sujet

Une start-up de Montpellier propose des locations d'appartements entre sportifs

Les + Lus