• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarn : deux “Gilets Jaunes” jugés en comparution immédiate à Castres, pour avoir incendié 3 radars

© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP

Deux hommes de 18 et 25 ans s'expliquent, ce lundi, devant le tribunal de Castres. Ils sont suspectés d'avoir mis le feu et d'avoir détruit 3 radars sur les routes du Tarn, début février. Ils se revendiquent tous les 2 des "Gilets Jaunes". 

Par Pascale Lagorce

Deux "Gilets Jaunes" sont jugés ce lundi après-midi, en comparution immédiate, par le tribunal de Castres dans le Tarn. Ils sont soupçonnés d’avoir incendié 3 radars fixes dans la nuit du 5 au 6 février 2019 à Puylaurens, Lembaut et Saint-Germier. 

L’un est un jeune sans-abri de 18 ans, originaire de Bourges et connu des services de police. Il est venu à Castres pour rejoindre le mouvement des Gilets Jaunes. L’autre est un Tarnais de 25 ans, inséré professionnellement et jamais mis en cause par la police, qui vit chez encore chez son père. Ils ont, tous les deux, été condamnés à 12 mois de prison avec sursis plus 175 heures de travaux d'intérêt général (TIG) pour le jeune sans-abri.

Le soir du mardi 5 février, les 2 suspects auraient décidé seuls, sans en référer au groupe des Gilets Jaunes castrais, d’incendier les 3 radars. Ils seraient allés acheter de l’essence avant de passer à l’acte dans la nuit. 

Sur le même sujet

Montpellier : Les profs en grève mobilisés offrent du café aux candidats au bac

Les + Lus