Cet article date de plus de 4 ans

Tarn : le toit de la gare de Saint-Sulpice s'est envolé

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les orages ont provoqué des dégâts matériels, notamment dans le département du Tarn. La toiture de la gare de Saint-Sulpice s'est partiellement envolée, puis écrasée sur les voies, sous l'effet du vent. Le trafic est perturbé. 

Le trafic ferroviaire est évidemment perturbé.
Le trafic ferroviaire est évidemment perturbé. © Sylvain Duchampt/France 3 Tarn
Comme nous vous l'indiquions dans de précédents articles, le phénomène orageux qui s'est produit dans la soirée du mercredi 23 novembre a provoqué un certain nombre de dégâts matériels. Tous ne sont sans doute pas encore connus.

Dans le Tarn notamment, l'épisode a démarré vers 21h30. 70 interventions ont été nécessaires, selon les pompiers du département. Les secteurs de Mazamet, Puylaurens et Saint-Sulpice ont été plus particulièrement impactés.

A Saint-Sulpice-la-Pointe, la toiture de la gare s'est partiellement envolée sous l'effet des bourrasques, avant de s'écraser sur les voies. Dans cette commune, les services d'incendie et de secours parlent même d'une "mini-tornade". Plusieurs toitures et un gymnase ont également été abîmés. Ce dernier devra même être rasé.
Aucun blessé n'est à déplorer.

Le trafic ferroviaire a été perturbé au départ et à l'arrivée de Saint-Sulpice jeudi matin mais il est revenu à la normale dans la journée. 

Voir ici le reportage de Sylvain Duchampt et Matthieu Chouvellon, de France 3 Tarn : 

durée de la vidéo: 01 min 49
Tarn : l'orage occasionne d'importants dégâts à Saint-Sulpice

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo