• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14 - Stade Toulousain: plainte pour abus de pouvoir social classée sans suite

© Archives
© Archives

La plainte de l'ancien président du conseil de surveillance du Stade Toulousain pour abus de pouvoir social au sein du club a été classée sans suite, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Toulouse.

Par VA, avec AFP

"Il y a absence d'infraction" et donc la plainte a été classée, a indiqué le parquet de toulouse.

Cette plainte avait été déposée en décembre 2014 par Eugène Passerat au moment où des tensions internes minaient le club le plus titré du rugby hexagonal, et à la veille d'une assemblée générale lors de laquelle les actionnaires du Stade Toulousain ont élu Hervé Lecomte, ancien joueur, pour remplacer Eugène Passerat à la présidence du conseil de surveillance, dans une volonté d'apaisement.

Si cette plainte avait été déposée contre X, Eugène Passerat visait, selon nombre d'observateurs, Didier Lacroix, ancien troisième ligne aile rouge et noir et dirigeant de la société "A la Une", en charge de la régie commerciale du club. Un homme à qui l'on prête des ambitions pour 2017, fin du mandat du président du club, Jean-René Bouscatel.

"C'est en accord avec mes valeurs morales et sportives notamment faites d'indépendance que j'ai été amené à dénoncer à titre personnel certains agissements qui m'apparaissent comme nuisibles aux intérêts du club", avait insisté à l'époque Eugène Passerat, en appelant à "la mise en oeuvre d'une réelle transparence de gestion".

Sur le même sujet

Nicolas Rainteau, psychiatre, nous explique ce qu'est la schizophrénie

Les + Lus