Toulouse : le radar en Lego, c'est (déjà) fini !

La fermeté a finalement pris le pas sur le dialogue. La préfecture a fait retirer les plaques de Lego collées à Noël par l'artiste Chat Maigre sur le radar de la route de Narbonne. Sans prévenir l'artiste.

© Chat-Maigre
Le radar vitesse de la route de Narbonne à Toulouse a retrouvé son aspect gris et monocolore. La préfecture a fait retirer les plaques de Lego que l'artiste toulousain Chat Maigre avait posé sur le matériel pendant la nuit de Noël pour rendre le sourire aux automobilistes.

Mercredi, la préfecture avait indiqué qu'il s'agissait d'une "oeuvre éphémère", confirmant que les décorations devaient être enlevées dans un délai raisonnable par l'artiste. Mais, l'Etat faisait preuve de compréhension, annonçant ne pas entamer de poursuites pour dégradations et souhaitant même une rencontre avec l'artiste.

Mais jeudi, les plaques de Lego ont été retirées. Chat Maigre n'a donc pas pu les récupérer. Son investissement en petites briques multicolores et son travail de préparation de ce "happening" ont donc disparu. Il semble cependant qu'il pourra récupérer rapidement son matériel. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs société art culture