• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Vauvert : un torero porte plainte contre les anti-corrida

© F3 LR
© F3 LR

Le torero nîmois Marc Serrano aurait été agressé peu avant la novillada de samedi, à Vauvert dans le Gard. Selon lui, des militants anti-corrida l'auraient pris à parti. Il a porté plainte et revient sur les faits au micro de nos journalistes sur place.

Par Valérie Luxey

Les faits se seraient produits peu avant la novillada de samedi, près des arènes de Vauvert (Gard). Le torero nîmois Marc Serrano aurait été agressé au sortir d'un café, selon lui par des manifestants anti-corrida [une manifestation a eu lieu en marge de la féria de la commune ce même jour, NDLR]. Le matador a porté plainte auprès de la gendarmerie de la commune.

Son récit en images

Insultes, provocations, coups derrière la tête et sur la main, tentative d'intimidation avec un téléphone portable utilisé pour filmer la scène : Marc Serrano a raconté l'incident à nos journalistes sur place à Vauvert, Daniel Moine et Anne Ployart. Voici son témoignage.
Le torero nîmois Marc Serrano raconte son agression
Le torero nîmois Marc Serrano affirme avoir été agressé par des militants anti-corrida, ce samedi 4 juillet 2015, à Vauvert (Gard). Il a porté plainte.

Agé de 38 ans, le torero nîmois Marc Serrano a pris l'alternative le 8 juin 2000 dans sa ville natale, après avoir été formé à l'école taurine de Nîmes. C'est dans cette même ville qu'il a été gravement blessé par un taureau lors d'une corrida en juin 2011. Il fait partie de l'Association des Matadors de Taureaux Français.

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus