Top 14 : les deux clubs franciliens se lancent dans la mêlée

© Montage Stade français / Racing métro
© Montage Stade français / Racing métro

Le Stade Français et le Racing Métro 92 débutent leur saison samedi 18 août. A domicile face à Montpellier pour le premier, à Agen pour le second. Quels sont les enjeux pour les deux clubs cette année ?

Par Audrey Natalizi

"Les rapports ne sont pas extraordinaires, avec un rapport personnel pas très bon entre M. Lorenzetti et moi. On est deux concurrents dans la même région. Il y a une rivalité qui est forte, historique, je dirais même culturelle entre les deux clubs. Mais ça reste du sport !"
Thomas Savare, le président du Stade Français, ne mache pas ses mots lorsqu'on l'interroge sur le Racing Métro : "Les rapports ne sont pas extraordinaires, avec un rapport personnel pas très bon entre M. Lorenzetti (president du Racing métro, ndlr) et moi. On est deux concurrents dans la même région. Il y a une rivalité qui est forte, historique, je dirais même culturelle entre les deux clubs. Mais ça reste du sport !". La déclaration donne le ton de cette saison 2012-2013 : une rivalité grandissante entre les deux clubs franciliens.

Au milieu de cette rivalité : le passage de Dimitri Szarzewski d'un camp à l'autre. Après sept saisons au Stade Français, le talonneur a signé au Racing Métro.

Outre Szarzewski, les "ciel et blanc" compteront sur trois autres recrues pour leur quatrième saison dans le top 14 : Maxime Machenaud, le fidjien Masi Matadigo et Luc Ducalcon. Un nouvel entraineur aussi, Gonzalo Quesada. Pierre Berbizier sera désormais directeur général sportif : après la fronde des joueurs l'hiver dernier, Berbizier va "prendre du recul".

Du côté du club parisien, l'objectif affiché, c'est "la qualification pour les barrages" comme l'a affirmé Thomas Savare à l'AFP.  Le Stade Français revient d'une tournée en Argentine gonflé à bloc après avoir battu les Pumas (la sélection argentine) le 4 août dernier à Buenos Aires. Le staff a été profondément remanié : Richard Pool-Jones chapeautera un duo d'entraineurs composé de Christophe Laussucq et David Auradou. Georges Doumayrou, en provenance de Montpellier, et l'argentin Juan Cruz Guillemain viendront notamment renforcer l'effectif.

Pas de match à Jean Bouin cette année encore : les travaux devraient s'achever au mois d'avril mais le dernier match à domicile, le derby contre le Racing, se jouera au Stade de France.
 

Agen et Montpellier au menu de la première journée

Face à Agen, le Racing Métro devra faire sans ses internationaux argentins retenus pour le Four nations (Hernandez, Imhoff, Galindo et Orlandi). Le club des Hauts-de-Seine compte aussi de nombreux blessés : Fall, Vulivuli, Tuugahala et Leo'o, victime d'une embolie pulmonaire suite à une phlébite du mollet. Voir le point presse.

Sur la pelouse de Charlety, le Stade Français affrontera Montpellier. Lors dela conférence de presse d'avant-match,Pascal Papé, Sergio Parisse et Georges Doumayrou livrent leurs impressions sur ce début de saison :

##fr3r_https_disabled##
Conférence de presse du Stade Français avant le match face à Montpellier


Des mesures contre la chaleur

Sur son compte twitter, la Ligue nationale de rugby annonce des mesures exceptionnelles pour les matches de ce week-end : " en raison des fortes chaleurs, la LNR a décidé d'autoriser une pause hydratation aux 20e et 60e minutes des matchs de #rugby #TOP14"  

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus