Leonardo «pas inquiet» du début de saison du PSG

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain Leondardo, lors d'une conférence de presse au Parc des Princes. / © BERTRAND GUAY / AFP
Le directeur sportif du Paris Saint-Germain Leondardo, lors d'une conférence de presse au Parc des Princes. / © BERTRAND GUAY / AFP

Dans un entretien accordé au journal l'Equipe, le directeur sportif du PSG déclare ne pas être inquiet par les deux nuls concédés face à Lorient et Ajaccio en ce début de saison et a affirmé «être là pour gagner».

Par Olivier Couvreur

«Cette équipe doit aborder chaque match pour le gagner. L'obligation de victoires doit devenir notre ADN». La motivation du directeur sportif du PSG, Leonardo, est intacte, malgré le début de saison décevant du PSG. Après deux matches nuls face à Lorient (2-2) et Ajaccio (0-0), le PSG ne totalise que 2 petits points et pointe à la 12e place du championnat de Ligue 1. Certes, nous n'en sommes qu'à la 3e journée de la saison 2012-2013, mais les attentes que génère le PSG version Qatarie, avec son mercato d'été à plus de 130 millions d'Euros et l'arrivée de stars internationales du ballon rond, sont énorme. Ce PSG là est fait pour remporter ses matchs, et chaque défaut de victoire est sujet à désillusion pour beaucoup. 

«C'est notre parcours qui va dire ce que cette équipe peut devenir, et là je ne suis pas inquiet», déclare le brésilien dans les colonnes de l'Equipe. «Le titre de champion ne dépend pas des deux premiers matches»... «Il y a des investissements, un projet, on est là pour gagner, pas pour rigoler ou pour les photos. Si un joueur du PSG aujourd'hui n'a pas consience du projet qui se met en place, il ne restera pas ici. Je ne suis pas là pour être aimé des joueurs. Je travaille pour le club», ajoute Leonardo. 

Dans cette interview, le directeur sportif du PSG aborde également le mercato du club parisien et évoque Debuchy, «un très bon joueur», mais à qui le PSG n'a «adressé d'offre». Egalement mentionné, le cas Nêne. Plusieurs fois annoncé sur le départ, sa situation «est claire» pour Leonardo : «C'est lui qui a réfléchit à un départ, mais on a jamais reçu d'offres... conformes à son niveau». Le brésilien précise même que d'ici la fin du mercato, «S'il veut partir, il n'y a aucun problème». 

Quoiqu'il en soit, un troisième match nul face à Bordeau, samedi soir au Parc des Princes, serait malvenu pour le club parisien. Un club qui prétend au titre de champion de France se doit légitimement de gagner ses matches. Nul doute qu'une première victoire ce samedi 25 août, au Parc qui plus est, ravirait les supporters du PSG... et ses investisseurs. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus