Une des victimes des viols collectifs de Fontenay tente de se suicider

L'une des deux victimes présumées de viols collectifs dans des cités de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) était toujours hospitalisée lundi soir, après avoir fait une tentative de suicide dans le week-end.
 

La jeune femme qui a tenté de se suicider était toujours hospitalisée lundi soir, et ne devrait donc pas assister à l'audience mardi, selon la partie civile. Les deux jeunes femmes étaient donc absentes de l'audience lundi, l'état de santé de l'autre victime présumée ne lui permettant pas de comparaître depuis jeudi. Elle devrait toutefois être présente mardi, et être entendue par la cour.
 
La personnalité des accusés était lundi au centre des débats. Celle de l'un des principaux accusés, seul à comparaître détenu à la suite de sa mise en cause dans une autre affaire, a été examinée vendredi matin. Le frère de l'une des deux victimes, Nina, est venu témoigner vendredi. Comme il l'avait déjà indiqué aux enquêteurs, il considère que les faits dénoncés par sa soeur sont faux, ont rapporté des avocats. 

Il y a une semaine s'était ouvert devant la cour d'assises du Val-de-Marne à Créteil ce procès de quinze hommes, accusés de "tournantes" (viols en groupe) dans des cités de Fontenay-sous-Bois entre 1999 et 2001. Les deux jeunes femmes, aujourd'hui âgées de 29 ans, avaient alors 15 et 16 ans. Les accusés, qui ont le même âge que les victimes, nient les faits qui leur sont reprochés. Le procès, qui se déroule à huis clos partiel, doit durer jusqu'au 12 octobre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter