Cet article date de plus de 8 ans

Cellule islamiste: Jérémy Bailly, "un fidèle au dessus de tout soupçon et qui se cherche" selon un imam

Jérémy Bailly, le personnage supposé central de la cellule islamiste démantelée ce week-end est décrit par l'imam de Torcy comme un fidèle "au dessus de tout soupçon" et qui "se cherche".
Selon le religieux, interrogé par l'AFP, le converti est un garçon "au dessous de tout soupçon" qui "fait des allers-retours entre la Seine-et-Marne et le sud" mais "quand il est à Torcy, chez son père, il vient quasiment à toutes les prières", dit-il, précisant que le jeune homme "se faisait appeler Abderahmane à la mosquée".
"Il est serviable, volontaire, c'est un fidèle assidu qui est converti à l'islam depuis plusieurs années", a raconté à l'AFP l'Imam de Torcy qui n'a pas souhaité
être identifié. L'Imam se souvient que Jérémy Bailly "n'était pas là au moment du Ramadan" et "n'est revenu à Torcy que fin août". "Il me posait encore des questions sur l'islam, sur la prière, quelques jours avant son interpellation. C'est quelqu'un qui se cherche", affirme le religieux.

Jérémy Bailly, qui avait une arme chargée sur lui au moment de son interpellation samedi 6 octobre, utilisait un box renfermant de possibles composants d'engin explosif rudimentaire. La police a également trouvé chez lui une liste d'institutions et organisations juives, qui comportait aussi un nom, faisant craindre aux enquêteurs d'éventuelles attaques antisémites.

"Je n'arrive pas à croire ce que je vois à la télé et ce que j'entends dans les médias, j'ai des doutes sur sa culpabilité car il ne donne pas du tout cette impression là", dit l'Imam. "Est-ce-que ces affaires retrouvées dans le box sont vraiment à lui? On le saura bientôt. Par contre s'il a fait une bêtise, il doit payer comme tout le monde". Concernant Jérémie Louis Sidney, l'Imam se souvient avoir vu l'homme "quelques fois" seulement à la mosquée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers