Cet article date de plus de 8 ans

Situation alarmante pour les sirènes d'alerte. Exemple à Bonnières-sur-Seine

Dans certaines villes, les sirènes censées sonner tous les 1ers mercredi du mois sont désormais silencieuses. En cause : un litige entre le ministère de l'Intérieur et France Télécom, qui en assure l'entretien. 
>> Exemple à Bonnières-sur-Seine, dans les Yvelines, avec notre reportage signé Tania Watine et Stéphane Lisnyj :
Situation alarmante pour les sirènes d'alerte. Exemple à Bonnières-sur-Seine
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société