Cet article date de plus de 8 ans

4 hôtels du XVIIIème arrondissement de Paris soupçonnés de fraudes aux prestations sociales

Quatre hôtels situés dans la Zone de sécurité prioritaire (ZSP) du 18e arrondissement de Paris ont été épinglés pour des soupçons d'escroquerie aux prestations sociales
© France 3 Paris IDF
Cette opération de contrôle a été menée dans le cadre du Comité opérationnel départemental antifraude (Codaf) sur la zone de sécurité prioritaire de Barbès Château-Rouge (XVIIIe).

Outre deux cas de travail dissimulé, la Brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA), qui intervenait sous la coordination du parquet, a constaté que sur les 78 allocataires domiciliés dans ces quatre hôtels, 44 n'y résidaient pas effectivement. Le versement des prestations a été suspendu par la Caisse d'allocations familiales (CAF) et la Caisse nationale d'assurance vieillesse et des procédures judiciaires pour fraude sociale ont été engagées. Le préjudice ne pouvait être déterminé en l'état.

Dans la même ZSP, le 2e district de police judiciaire a démantelé dimanche deux réseaux de trafic de stupéfiants et interpellé 19 personnes. Huit d'entre elles ont été déférées au parquet et 275 grammes de cocaïne ont été saisis.

Le quartier parisien de Barbès-Château Rouge est classé depuis octobre en ZSP. Promesses de campagne du candidat Hollande, ces zones doivent permettre de lutter contre la délinquance la plus ancrée dans les quartiers et confrontées à des problèmes d'économie souterraine, cambriolages ou à des trafics.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers