Jean-Pierre Mercier : «Cette suspension nous permet de gagner du temps pour reprendre à zéro toutes les négociations»

VIDÉO - Jean-Pierre Mercier, délégué CGT de PSA Aulnay, a réagit à la suspension du plan social du groupe automobile. Le groupe automobile PSA Peugeot-Citroën avait annoncé en juillet dernier la suppression de 11.214 emplois d'ici juin 2014.

Par Olivier Couvreur

Conséquence des négociations : la cour d'appel vient d'annoncer la suspension du plan social. Attention, il s'agit bien d'une suspension et non d'une annulation du plan social, la procédure s'annonce dont plus longue pour le groupe automobile, qui avait annoncé en juillet dernier la suppression de 11.214 emplois d'ici juin 2014. Les sites principalement touchés : Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et Rennes. Jointe par notre rédaction, la direction de PSA n'a pour l'instant pas souhaité faire de déclaration. 

Jean-Pierre Mercier, délégué CGT de PSA Aulnay a de son côté réagit à cette annonce de suspension par la cour d'appel de Paris, déclarant qu'elle allait "permettre de gagner du temps pour reprendre à zéro toutes les négociations" : 
ITW Mercier

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus