Cet article date de plus de 8 ans

La cour d'appel de Paris suspend le plan social de PSA

Selon l'avocat des salariés, la cour d'appel de Paris a suspendu le plan de restructuration chez PSA, qui prévoit 8000 suppressions de postes, comme le demandait la CGT de Faurecia, filiale à 57% du groupe automobile.
© MaxPPP / Benjamin Girette / IP3 PRESS
La cour d'appel de Paris a suspendu le plan de restructuration chez PSA, qui prévoit 8000 suppressions de postes, comme le demandait la CGT de Faurecia, filiale à 57% de PSA, a-t-on appris mardi auprès de l'avocat des salariés, Me Fiodor Rilov.

La CGT affirmait que la direction n'avait pas rempli ses obligations d'information à l'égard des instances de représentation du personnel, notamment son comité d'entreprise européen, en présentant son plan de restructuration.

>> La réaction de Jean-Pierre Mercier, délégué CGT du groupe :

durée de la vidéo: 00 min 20
ITW Mercier

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
psa