Quand Anne Hidalgo était animatrice scolaire

© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP

Mercredi 20 mars, Anne Hidalgo publie un livre : "mon combat pour Paris". Elle y raconte notamment son expérience d' "animatrice scolaire" dans la région de Lyon. Une anecdote en résonance avec la décision d'appliquer les nouveaux rythmes scolaires dès 2013.

Par Daic Audouit

Dans son livre, Anne Hidalgo consacre 10 pages à la question scolaire. Elle y défend la réforme des rythmes scolaires voulue par Vincent Peillon et que la ville de Paris appliquera dès la rentrée 2013.

Page 210, elle raconte son expérience dans une école primaire de Bron en région lyonnaise. C'était en 1980. Elle est alors étudiante. 

"Je surveillais les cantines, les études après la classe le mercredi et me transformais aussi en animatrice sportive", écrit-elle. Elle évoque ensuite un petit garçon en difficulté scolaire, mais qui était bon en course en pied. "Nous l'avons inscrit à un cross scolaire organisé par la Vache qui rit.Je garde en mémoire le visage radieux de ce petit bonhomme, élevé à la dure lorsqu'il a gagné. Je ne sais ce qu'il est devenu mais je suis sûre que cette expérience a changé son destin", veut croire la candidate PS aux municipales à Paris.

Ce récit vient soutenir un argumentaire sur l'importance des activités périscolaires dans l'éveil et l'inégalité sociale de leur accès.

Il illustre aussi le ton du livre, où Anne Hidalgo cherche toujours à appuyer les pages programmatiques sur des expériences de sa vie.  

Sur le même sujet

Les + Lus