• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Leonardo écope de 9 mois ferme de suspension

Le directeur sportif du PSG Leonardo a écopé de 9 mois de suspension ferme pour avoir bousculé l'arbitre de la rencontre PSG-VA lors de la 35e journée de Ligue 1. / © JACQUES DEMARTHON / AFP
Le directeur sportif du PSG Leonardo a écopé de 9 mois de suspension ferme pour avoir bousculé l'arbitre de la rencontre PSG-VA lors de la 35e journée de Ligue 1. / © JACQUES DEMARTHON / AFP

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo, a été suspendu neuf mois de toutes fonctions officielles pour avoir bousculé l'arbitre de la rencontre PSG-VA à la sortie du match, le 5 mai dernier, a annoncé jeudi soir la Ligue de Football Professionnel (LFP).

Par France 3 Paris, avec AFP

"Après audition de M. Leonardo De Araujo, suspendu à titre conservatoire depuis le 8 mai 2013, la Commission lui inflige une suspension de neuf mois ferme de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles", dit la LFP dans un communiqué.

Résumé de l'affaire avec Bertrand Lambert : 

DMCloud:72843
Leonardo suspendu neuf mois


Le Brésilien est sanctionné "pour bousculade volontaire sur l'arbitre dans le couloir des vestiaires à l'issue de la rencontre". Cette sanction est assortie d'un retrait de trois points avec sursis pour le club, sacré champion de France cette saison. Le PSG a la possibilité de faire appel devant la commission supérieure d'appel de la Fédération française de football.

Le dirigeant parisien s'est vu reprocher d'avoir donné un coup d'épaule à l'arbitre de la rencontre PSG-Valenciennes (1-1) du 5 mai dernier. Le Brésilien n'a cessé, depuis cette date, de nier avoir voulu bousculer l'arbitre, Alexandre Castro, prétextant avoir été poussé avant d'entrer en contact avec l'arbitre. "La commission avait en charge d'évaluer l'intentionnalité ou non du coup d'épaule de Leonardo. La commission a retenu cette notion", a dit aux journalistes le président de la commission de discipline, l'ancien arbitre Pascal Garibian.  "La commission juge des faits, des joueurs, des gens, indépendamment de la notoriété des clubs, des enjeux de calendrier", a-t-il ajouté.

>> Revoir la bousculade de Leonardo à la sortie du match PSG-VA, le 5 mai dernier :

##fr3r_https_disabled##
Leonardo bouscule l'arbitre

La suspension court jusqu'au 7 février 2014


Leonardo que les rumeurs présentaient jusqu'à présent comme une possible solution en cas de départ de Carlo Ancelotti vers le Real Madrid ne pourrait ainsi prendre place sur le banc parisien avant le... 8 février prochain. Les dirigeants du club de la capitale vont sans doute devoir remettre à plat les différentes options qu'ils avaient envisagées pour la prochaine saison

A lire aussi

Sur le même sujet

150 migrants évacués du parc de la Villette, où ils campaient « pour être visibilisés »

Les + Lus