• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Exposition d'Olivier Ciappa : des riverains mettent spontanément des dessins pour remplacer les photos vandalisées

© Olivier Ciappa
© Olivier Ciappa

Les grilles en face de la mairie du IIIe arrondissement où des photos de l'exposition "Couples imaginaires" ont été saccagées, étaient recouvertes de dessins et de messages de soutien ce matin.

Par Isabelle Audin


Le photographe Olivier Ciappa a découvert hier soir avec émotion l'élan de solidarité autour de son exposition saccagée. Des dessins et des messages de soutien "on ne vandalise pas l'amour" recouvraient hier soir les grilles du square en face de la mairie du IIIe arrondissement.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une douzaine de ces portraits grand format en noir et blanc avaient "été détruits, les visages ou les yeux méthodiquement lacérés ou découpés au cutter, avec une violence inouïe", s'était indigné l'association de lutte contre le sida AIDES. Puis, une deuxième série d'actes de vandalisme avait été commise dans la nuit de samedi à dimanche.

Le photographe indiquait qu'il n'y avait quasiment plus de tirage indemne, sur une trentaine au total, après les dégradations commises la nuit précédente.

Les riverains se sont spontanément mobilisés à la grande surprise du photographe qui réagissait lundi soir sur twitter.
De nombreux messages de soutien sur les réseaux sociaux en réaction au vandalisme de l'exposition depuis ce week-end.


Ce mardi matin, le photographe s'est rendu sur les lieux pour accrocher de nouvelles photos. Olivier Ciappa a décidé de ne pas se laisser impressionner par les saccageurs et a doublé le nombre de photos exposées.


A lire aussi

Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus