Nouvel An: 9.000 policiers, militaires et pompiers mobilisés à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mathilde Riou

Près de 9.000 policiers, gendarmes, pompiers et militaires seront mobilisés pour assurer la sécurité de la Saint-Sylvestre à Paris, a indiqué lundi la préfecture de police (PP) dans un communiqué.

Près de 9.000 policiers, gendarmes, pompiers et militaires seront mobilisés pour assurer la sécurité de la Saint-Sylvestre à Paris, a indiqué lundi la préfecture de police (PP) dans un communiqué.

Le passage à la nouvelle année dans la capitale attire traditionnellement plusieurs centaines de milliers de personnes, rassemblées principalement  sur les Champs-Élysées (VIIIe arrondissement), le Trocadéro (XVIe), le Champ-de-Mars (VIIe) et certaines voies sur berges, secteurs où des restrictions au stationnement et à la circulation des véhicules seront prises.

Sur ces secteurs, la vente à emporter de boissons alcoolisées, tout comme la vente et la détention de bouteilles en verre quelque soit la boisson contenue, seront interdites mardi à partir de 20H00 jusqu'à 06H00 le lendemain.

Sur toute l'agglomération parisienne, la vente de carburants au détail dans tout récipient transportable, ainsi que le transport de ces produits par des particuliers sont interdits depuis vendredi dernier jusqu'au lundi 6 janvier 08H00.

Ci-dessous la cartographie représentant les restrictions de circulation prévues pour du 31 décembre 2013 au 1er janvier 2014.



Au vu de l'afflux de population, la préfecture invite le public à ne pas se rendre dans Paris au moyen de véhicules personnels et à utiliser les transports en commun qui seront mis à sa disposition dans la soirée. La gratuité sera assurée sur l'ensemble du réseau d'Ile-de-France (RATP et SNCF) à partir de mardi à 17H00 jusqu'à mercredi à 12H00.

Pas de feu d'artifices, ni de pétards
La vente et l’usage des pétards et autres artifices de divertissement (mortiers) sont rigoureusement proscrits. Chaque année, de graves accidents se produisent : doigts et/ou main arrachée, brûlures, lésions auditives, incendies…





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité