• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Benoit Solès, plus belle la vie avec NKM

© Ledroit-Perrin
© Ledroit-Perrin

L'acteur Benoit Solès sera le n°2 de la liste UDI-UMP-MOdem dans le 3 ème. Rencontre express avec ce néophyte en politique au QG de Nathalie Kosciusko-Morizet.

Par Daic Audouit

C'est le candidat people des listes de Nathalie Kosciusko-Morizet. Benoit Solès, auteur, acteur de théâtre, mais surtout comédien à la télévision. Il a joué dans un nombre incalculable de séries françaises. Pour la petite touche humoristique du titre, j'ai choisi d'être "corporate", mais la liste de toutes ses apparitions est içi.

Il sera n°2 sur la liste UMP-UDI-Modem dans le 3 ème arrondissement de Paris. Un choix logique pour lui. "Je participe à l'élaboration du programme de Nathalie sur les questions culturelles. C'est passionnant. Je trouvais normal et naturel de poursuivre cet engagement  dans le combat électoral", explique-t-il.

Au comité politique des équipes de campagne de NKM, ce midi, il se fait discret. Elégant, beau gosse, mais pas du genre à la jouer superstar. En retrait encore dans cet élément politique. Dans son dos, les autres co-listiers chuchotent pour savoir dans quelle série, ils l'ont vu à la télé. "C'est simple, je les ai quasiment toutes faites", plaisante-t-il.

Nathalie Kosciuscko-Morizet est une amie personnelle. Ils se sont rencontrés via une amie commune, créatrice d'art contemporain. "On s'est bien entendus. Nathalie a le goût des autres, surtout de ceux qui ne pensent pas comme elle", explique-t-il.

Car Benoit Solès est également un ami de Bertrand Delanoë. Il l'avait soutenu en 99 lors de la primaire avortée face à Jack Lang. Il a participé à son comité de soutien pour les élections de 2001 et de 2008. Sont-ils toujours amis ? "Bien sûr, il est venu me voir pour ma dernière pièce de théâtre. Il a reconnu que j'étais NKM-compatible sur le socle des valeurs", raconte Benoit Solès qui précise "qu'il ne serait pas sur les listes de NKM, si Bertrand Delanoë s'était représenté".

Engagé mais libre, explique-t-il dans une tribune au Huffington Post, où il rappelle qu'il était favorable au mariage pour tous, ce qui n'est pas négligeable comme position dans le 3 ème arrondissement de Paris qui englobe une partie du Marais. Arrondissement qu'il habite depuis 20 ans.

On trouve des personnalités du monde culturel sur d'autres listes. Pauline Delpech et Emmanuel Pierrat pour EELV, Firmine Richard chez Anne Hidalgo. Plutôt à gauche comme le veut la tradition. "Ca m'amuse de voir dans le monde de la culture, le regard pétrifié des gens quand on dit qu'on n'est pas de gauche", ironise-t-il.

Et comme tout personne de la société civile, il va devoir s'imposer parmi les professionnels de la politique, toujours désireux de faire venir des people pour leurs noms sans forcément leur demander ensuite ce qu'ils pensent.








Sur le même sujet

Bande-annonce Police, illégitime violence

Les + Lus