Cet article date de plus de 7 ans

L'UDI de Seine-Saint-Denis se la joue Game of Thrones

Pour présenter ses candidats aux municipales en Seine-Saint-Denis, l'UDI les imagine en personnage de Game of Thrones.
La quatrième saison de Game of Thrones, série la plus téléchargée au monde, commence en avril.

Pour nous faire patienter, l'UDI de Seine-Saint-Denis a réalisé un clip de présentation de ses candidats aux municipales en reprenant le générique de la célèbre série. 

En fait, il s'agit juste de la musique, avec quelques flammes derrière un médaillon de ceinturon , type médiéval, sur lequel défilent les visages des différents candidats.



Clip de l'UDI 93

La vraie version pour les amoureux des maquettes.

Générique de Game of Thrones
 
C'est Stéphane Salini, élu du canton de Drancy, et président du groupe UDI au conseil général du 93, qui a eu l'idée de la campagne. "C'est une série qui plait aux jeunes. Ca s'adresse à eux alors qu'ils se détournent du vote. La Seine-Saint-Denis est le département le plus jeune de France. Et puis c'est une série un peu politique avec des trahisons et des complots", explique-t-il.

Les costumes et tailleurs ont remplacé les armures et longues robes. Mais on peut noter quelques similitudes avec les personnages de la série.

La blondeur de Yaelle Azouley, candidate à Romainville n'est pas sans rappeler celle de Daenyris Targaryen. Une reine qui aurait passé beaucoup de temps sous le soleil de Quarth.

Ludovic Toro de Coubron a un faux air de Lord Baelish. Vincent Capo Canelas, maire du Bourget, pourrait incarner alors le subtil Varys. Mais contacté par SMS, il préfère se voir en Eddard Stark.

Enfin, Françoise Vavoulis à Bagnolet, peut être une doublure de Melissandre si elle est filmée dans une pénombre inquiétante. 

Reste maintenant à placer la famille de l'UDI dans la généalogie de l'oeuvre de Georges Martin. "Il y a une similitude entre la vie politique dans le 93 et la bataille entre les quatre familles du trône de fer. Je verrai bien Claude Bartolone en Tywin Lannister du département et le PC, la famille déchue des Targaryens", imagine Stéphane Salini, qui range l'UDI du côté des Stark, les gentils de la série.

"Et puis les Marcheurs Blancs, ce serait le FN. Mais nous, on règle l'histoire à coups de bulletins de vote, pas à coups d'épée", poursuit-il, expliquant regarder avec plaisir la série sans un être un fan. 

Joint par SMS, Jean-Christophe Lagarde, patron de l'UDI départementale, n' a pas d'avis sur la question. Il ne connaît pas la série.











Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020