• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Au salon de l'agriculture, un moment passé avec Marie-Jo Beauchamp, éleveuse en Bourgogne

Marie-Jo Beauchamp s'est installée comme éleveuse de moutons charolais et de bovins en 1990, en reprenant l'exploitation familiale. A l'époque elle était seule, n'avait pas encore fondé de famille. Aujourd'hui son fils et sa fille s'apprêtent à suivre la même voie. 

Par Vanessa Fize et Jonathan Pasqué

Décidément, en vivant au beau milieu du Salon de l'Agriculture, les éleveurs nous auront une fois encore prouvé à quel point ils sont passionnés par leur profession. Qu'ils soient tombés dans la marmite lorsqu'ils étaient petits, ou qu'ils aient eu une crise de vocation plus tard, ils se sont lancés à fond dans leur projet, bravant toutes les épreuves, et souvent, il y en eut. 

Marie-Jo Beauchamp a relevé haut-la-main tous les défis, que ce soit lorsqu'elle s'est installée seule à la tête d'un élevage de moutons charolais, ou lorsque la filière s'est retrouvée en crise, il y a dix ans. Aujourd'hui, elle est fière de préparer une belle succession à ses enfants, même si, bien sûr, elle sait que le métier n'est pas facile. Son humilité frappe, aussi. Assises sur une botte de paille, nous avons évoqué cette vie simple et si peu ordinaire.

Marie-Jo Beauchamp, éleveuse en Saône-et-Loire

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un aveugle agressé par un automobilste

Les + Lus